J-3 avant de découvrir toutes les stars du salon de Francfort !

Plus que quelques jours avant l'ouverture des portes au public, le 14 septembre prochain, du salon de Francfort 2017. Mais même pas besoin d'attendre cette date là puisque dès le 11 septembre au soir, l'équipe de Motor1 sera sur place pour vous faire vivre de l'intérieur le plus grand salon automobile du monde (en superficie au moins...). Et si de nombreux constructeurs n'ont pas répondu à l'appel de l'événement, depuis quelques jours, les nouveautés s'enchaînent, les constructeurs révélant entièrement ou partiellement les stars de cette édition 2017. Et au sein de l'équipe, voici les modèles que l'on attend le plus !

Renault Mégane R.S.

Un peu de chauvinisme ne fait pas de mal. Et si Renault n'a encore rien dévoilé officiellement, depuis le temps qu'elle est attendue, la nouvelle Renault Mégane R.S. fait partie des voitures que l'on attend le plus à Francfort. Heureusement qu'il y a quelques fuites de photos pour combler notre impatience d'en voir plus. Quant à ce que l'on sait sur elle, on s'attend à une version remaniée du moteur de l'Alpine A110, développant sans doute autour de 300 chevaux, quatre roues directrices, et une boîte de vitesses EDC. Réponse dans quelques jours ! - Mael Pilven

Lire aussi:

Renault Symbioz

Renault Symbioz

Certes, il s'agit d'un concept électrique et autonome, deux qualificatifs qui semblent difficilement compatibles avec la notion de passion automobile. Et pourtant, la Symbioz méritera notre attention à plus d'un titre. D'abord parce que le Losange a montré avec le Trezor qu'il était capable de réaliser des études de style vraiment réussies. Ensuite parce que la Symbioz annoncera d'une façon ou d'une autre les futures orientations d'un champion tricolore. Enfin parce que la notion même de concept-car français se fera rare à Francfort. Sauf surprise de dernière minute, Citroën se contentera en effet d'un SpaceTourer rhabillé à la hâte tandis que Peugeot et DS ne seront même pas de la partie ! - Antoine Chênerie

Lire aussi :

Bentley Continental GT

Ce n'est pas forcément la voiture la plus sportive du salon, mais depuis que la Continental GT roule en GT3, cette dernière tient haut ses lettres de noblesse aussi bien dans le luxe que le sport. La nouvelle génération semble l'avoir bien compris. Plus fine, plus élégante, plus racée, plus belle, elle sera l'une des nouveautés incontournables de ce salon. Avec l'exotisme britannique qui s'ajoute, cela donnera le change aux traditionnelles nouveautés allemandes. - Guillaume Nédélec

Lire aussi :

Ferrari Portofino

 

Après la Ferrari 812 Superfast, la firme au cheval cabré renouvelle sa California et présentera à Francfort sa remplaçante: la Ferrari Portofino. Outre le fait que c'est une Ferrari, la Portofino est intéressante sur le plan esthétique. Son design a été totalement réalisé en interne et pour l'une des toutes premières fois, Ferrari n'a pas fait appel au légendaire Pininfarina. On peut aimer ou non son style mais la Portofino annonce clairement l'allure des futures Ferrari. Nous avons aussi beau dire que c'est "la Ferrari du pauvre" (car c'est la moins chère de la gamme), la Portofino revendique 600 ch et 750 Nm de couple, de quoi propulser le conducteur de 0 à 100 km/h en 3,5 secondes. - Khalil Bouguerra

Lire aussi:

Mercedes-AMG Project One

Techniquement parlant, il s'agit sans doute de la voiture la plus intéressante du Salon de Francfort. Grâce à ses technologies issues de la Formule 1, notamment son moteur 1,6 litre complété de quatre moteurs électriques, cette hypercar, comme on peut littéralement la nommer, soulève beaucoup d'interrogations et au-delà de ça beaucoup de fascinations. Véritable laboratoire technologique, de série qui plus est, on ne peut que saluer les ambitions affichées de la marque et sa volonté à être une nouvelle fois précurseur dans un ou plusieurs domaines. - Yann Lethuillier

Lire aussi:

SEAT León Cupra R

En voilà une bien belle surprise. On ne l'attendait pas vraiment pour le Salon de Francfort, mais SEAT vient de dévoiler, comme à chaque génération, la plus radicale des SEAT León Cupra. Pour être tout à fait objectif, peu de choses changent hormis ces éléments esthétiques très prononcés avec cette couleur cuivrée. On retiendra simplement que la puissance a été portée à 310 chevaux contre 300 sur la version standard. Elle reçoit également un nouvel échappement pour faire encore plus de bruit. On oubliera vite cependant les embouts similaires à ceux de la Volkswagen Golf GTI Performance. Les ovales lui allaient mieux ! Outre ces quelques détails, elle devrait être sensiblement meilleure que la Cupra classique. Forcément, quand la référence de la catégorie s'améliore, ça ne promet que du bon. - Yann Lethuillier

Lire aussi:

BMW M5 F90

 

Comment pouvons-nous ne pas citer la nouvelle BMW M5 ? Après plus de six ans de bons et de loyaux services de la M5 F10, il était temps pour BMW de dévoiler cette sixième génération. La BMW M5 F90 conserve le moteur V8 bi-Turbo 4,4 litres de cylindrée qui développe 600 ch et 700 Nm de couple. La sportive allemande a cependant une spécificité qui a initialement fait grincer quelques dents. En effet, la BMW M5 F90 bénéficie désormais d'une transmission intégrale qui envoie tout le couple aux quatre roues motrices. Fort heureusement, cette nouvelle génération propose le mode  2WD - deux roues motrices - afin de s'amuser à chaque entrée de virage. Nous avons hâte de la découvrir et d'en prendre le volant - Khalil Bouguerra

Lire aussi:

Kia pro_cee'd concept

Depuis plusieurs années, Kia travaille sur son image. Des voitures banales des années 2000, à l'aube de la décennie 2020, la marque coréenne semble avoir trouvé son style. Avec la pro_cee'd, la firme applique la recette tentée avec la Stinger, et propose ici un Shooting Break sportif, musclé, élégant, dynamique. Cette nouvelle création se veut vraiment séduisante, avec ce profil très dynamique. Une voiture à ne pas manquer, et qui appelle à des Kia de plus en plus sportives ! - Guillaume Nédélec

Lire aussi:

Dacia Duster 2

Un grand salon automobile, c’est bien sûr l’occasion de rêver en observant les modèles les plus prestigieux du moment. Mais pas seulement. Les visiteurs découvrent aussi les stars de demain, celles qui envahiront nos routes dans quelques mois. Le nouveau Duster appartient sans nul doute à cette dernière catégorie. La deuxième génération a probablement conservé l’essentiel : un esprit décalé et un prix plancher. Plus moderne, elle se caractérise également par des traits un peu plus virils. Mais qu’en est-il de l’habitacle, que l’on ne connaît toujours pas ? Et de la palette motorisations ? Réponses dans quelques jours ! - Antoine Chênerie

Lire aussi:

Mini John Cooper Works GT Concept

Chez Mini la star s'appelle Mini John Cooper Works GP Concept. Aux côtés d'une vertueuse version électrique de la petite citadine anglaise, la Mini sort les muscles avec cette étude de style bodybuildée qui sait à la fois nous projeter dans un futur que l'on espère pas trop lointain, mais aussi jouer sur la nostalgie. Comme la marque l'a toujours fait avec son style néo-rétro, elle rend ici hommage à la fois à la première Mini de 1959,et aux 50 ans de la marque au Rallye Monte-Carlo. On a hâte de savoir ce qui se cache sous le capot ! - Mael Pilven

Lire aussi: