Pour Francfort Skoda présente une nouvelle évolution de son concept Vision E électrique.

Faire du neuf avec du déjà vu est une des qualités du groupe Volkswagen, qui à l'image du concept Elaine, optimise ses concepts à l'occasion du salon de Francfort. Pour Skoda, le groupe persiste et signe avec le très réussi Vision E, déjà vu à Shanghai, mais qui débarque en Allemagne avec quelques mises à jour intéressantes.

Lire aussi:

Il faut dire que Skoda va avoir un rôle prépondérant dans la politique d'électrification de la marque dans les prochaines années. D'ici 2030, le Groupe veut en effet passer à ce type d'énergie sur l'ensemble de sa gamme. Ce Vision E nous donne ainsi un aperçu du futur au sein du groupe et de la marque tchèque.

Skoda Vision E Concept
Skoda Vision E Concept

Vue à Shanghai, l'étude a été modifiée à plusieurs points de vue. Ainsi, les roues sont différentes, on remarque la barre lumineuse en LED revue, et des feux arrière avec un design plus travaillé. Notons également que le badge Vision E n'est plus présent. L'intérieur se veut toujours aussi spacieux en dépit des dimensions compactes du véhicule. La luminosité intérieure est aussi importante, avec ces montants fins qui permettent d'augmenter la surface vitrée.

Skoda Vision E Concept

Côté motorisation, vous l'aurez compris, plus question de moteur thermique. On retrouve sous le capot deux moteurs électriques qui fournissent 306 chevaux (225 kW) et permettent à la voiture de s'offrir des pointes à 180 km/h. L'autonomie pourrait atteindre les 500 km.

Il s'agit du premier concept 100% électrique de Skoda, et est l'un des futurs projets de modèle électrique de la marque. Skoda envisage de présenter cinq modèles 100% électriques d'ici 2025. Il sera basé sur la plateforme spécifique du groupe VW, dont le premier modèle devrait sortir d'ici 2020.

Skoda Vision E Concept
Skoda Vision E Concept
Skoda Vision E Concept

Côté technologie, le véhicule est équipé de la conduite autonome de niveau 3. Ainsi, sur autoroute, la voiture se débrouille seule, mais demandera une intervention du conducteur dans les situations dites dangereuses. "Le concept Vision E répond aux exigences du niveau 3 de la conduite autonome", détaille Christian Strube, responsable du développement technique de la marque.

En outre, "il peut fonctionner de manière autonome dans les embouteillages, compléter les parcours autoroutiers en utilisant le pilote automatique, rester dans la voie ou prendre des mesures évasives, dépasser les autres véhicules, rechercher indépendamment des places de stationnement libres et conduire dans les espaces de stationnement de manière autonome." 

Lire aussi:

Retrouvez toutes les nouveautés, les concepts et les photos live du salon de Francfort 2017 sur notre page spéciale !

Skoda Vision E Concept