De la voiture de course électrique... à la voiture de course sans pilote !

Lucas Di Grassi, ancien pilote Audi en Endurance et partenaire fondateur de la Formule E, avait été nommé consultant pour Roborace l’an dernier.

Cet ancien pilote de Formule 1, âgé de 33 ans, est aussi un ardent partisan du développement des véhicules autonomes et est convaincu que les recherches effectuées avec ces bolides sans pilote profiteront aux autres formes traditionnelles de sports motorisés.

“Les catégories traditionnelles de sport automobile ne peuvent pas développer les technologies qui seront utilisées dans les prochaines générations de voitures de série”, affirme Di Grassi. “Roborace existe afin de développer ces nouvelles applications. L’avenir des déplacements passera par les véhicules autonomes. Tous les acteurs de l’industrie automobile s’entendent sur ce point.”

Il ajoute : “Du même coup, je crois que le sport auto est aussi une affaire d’humains qui pilotent des voitures. Je veux développer la série Roborace afin qu’elle soit complémentaire avec les formes traditionnelles de sport automobile, et non pas pour les remplacer. Nous invitons donc les équipementiers automobiles, les fournisseurs, les entreprises de haute technologie et les universitaires à utiliser notre plateforme, Roborace, afin de faire démonstration de leurs propres technologies d’intelligence artificielle et de leurs solutions applicables aux véhicules autonomes.”

Roborace a effectué des démonstrations de son véhicule d’essais lors des épreuves de Marrakech, Buenos Aires, Berlin, New York et Montréal, lors de la saison 2016/2017 de Formule E.

La version initiale d’un véhicule de compétition autonome a roulé pour la première fois en public à l’occasion de l’ePrix de Paris en mai dernier. Les dirigeants de Roborace travaillent maintenant sur l’organisation de véritables courses de ces engins sans pilote.

Suite à l’annonce de la nomination de Di Grassi, Denis Sverdlov, fondateur de Roborace, va désormais jouer un rôle de consultant.

“Nous sommes extrêmement heureux que Lucas ait accepté d’occuper un poste important au conseil de direction de Roborace. Il apporte avec lui de nombreuses années d’expérience dans plusieurs formes de sport automobile et nous sommes privilégiés de pouvoir compter sur son aide."

“Lucas comprend parfaitement l’importance que va jouer Roborace dans le développement de la technologie des véhicules autonomes. Cet effort aidera à rendre nos routes plus sûres en accélérant l’évolution de solutions basées sur l’intelligence artificielle comme les systèmes d’évitement de collision avec les piétons, d’avertissement de changement de voies, de sécurité passive et active, et de conduite entièrement autonome.”

Source: Motorsport.com

Roborace Lucas di Grassi comme PDG