L'exemplaire présidentiel retrouve les fastes de la République.

L'un des plus grands coups de communication de DS, en France mais aussi à l'étranger, est sans doute d'avoir fourni la voiture présidentielle d'Emmanuel Macron. Un DS 7 Crossback spécialement aménagé pour ses fonctions au plus haut de l'état. Et le constructeur français ne manque jamais une occasion de le rappeler.

 

Déjà exposé les années précédentes, le DS 7 Crossback Présidentiel revient une fois de plus sur l'un des lieux les plus emblématiques de France : l'Élysée. Ainsi, le nouveau DS 7 Crossback prendra la pose dans la cours d'honneur du palais présidentiel pour les Journées du Patrimoines, les samedi 21 et dimanche 22 septembre 2019. Et l'exemplaire exposé sera un peu spécial, puisqu'il s'agit du DS 7 Crossback présidentiel dans lequel Emmanuel Macron a paradé au lendemain de son élection, le 14 mai 2017.

DS 7 Crossback Macron
DS 7 Crossback Macron

Naturellement, ce modèle a reçu quelques modifications de circonstance : toit découvrable, porte-drapeau, gyrophares, dorures en or, etc. Selon la communication officielle du constructeur, il poursuit la longue tradition des Citroën présidentielles incarnée par la DS 21 du Général de Gaulle ou les deux SM découvrables.

Pour rappel, le DS 7 Crossback est désormais présenté avec différentes motorisations, essence jusqu'à 225 chevaux, diesel jusqu'à 180 chevaux et surtout, bientôt, en hybride. Le DS 7 Crossback E-Tense se prépare déjà depuis plus de deux ans et ne saurait plus tarder à débarquer dans cette version de 300 ch mêlant essence et électricité.

'

Galerie: DS 7 Crossback présidentiel