Il aura fallu 83 ans à la marque japonaise pour produire toutes ces autos.

Il ne s'agit pas du constructeur automobile le plus extravagant, mais à l'image des marques japonaises, Nissan brille par sa constance et sa capacité à fidéliser ses clients. Son meilleur coup ? Incontestablement le Nissan Qashqai, le précurseur dans le monde des SUV, bien qu'il n'ait pas été le premier. Il fut le premier en revanche à rencontrer un tel succès, notamment en Europe, et c'est un peu grâce – ou à cause – de lui si une voiture neuve sur trois vendue aujourd'hui est un SUV.

Lire aussi :

Quoi qu'il en soit, Nissan franchit un nouveau cap et annonce avoir produit 150 millions de voitures à l'échelle mondiale depuis sa création en 1933. Pour se rendre compte du marché automobile d'aujourd'hui, Nissan précise que 100 millions de voitures ont été produites en l'espace de 73 ans d'existence, c'est-à-dire jusqu'en 2006, et environ 50 millions de 2006 jusqu'à aujourd'hui. Pour faire simple, Nissan a produit près d'un tiers de sa production globale en un peu plus de dix ans.

Lire aussi :

L'évolution du marché économique a aussi contraint Nissan à revoir sa production et à se délocaliser. Si parmi les 100 millions de voitures produites entre 1933 et 2006, 76,5% ont été produites au Japon, entre 2006 et jusqu'à aujourd'hui, c'est 76,5% des 50 millions de voitures produites qui l'ont été en dehors, principalement en Chine et aux États-Unis. Nissan compte sûrement l'une des gammes les plus hétéroclites, en témoignent ses modèles électriques avec la Leaf par exemple, sa supercar avec la Nissan GT-R, son coupé sportif avec le 370Z, ou encore sa gamme de SUV allant du Juke, en passant pas l'inévitable Qashqai, et l'imposant X-Trail.

Source : Nissan