Le roi a signé un décret autorisant les femmes à prendre le volant.

C'est une véritable révolution qui se déroule en Arabie Saoudite. Le roi Salman a en effet signé un décret ce mardi 26 septembre 2017 autorisant les femmes à conduire ! Ce qui paraît normal dans dans le monde entier ne l'était pas dans le plus grand pays du Moyen-Orient. Un régime ultraconservateur qui était jusqu'alors même du seul pays au monde à avoir une telle interdiction. Et alors que de nombreuses ressortissantes du pays pouvaient se mettre au volant de leur voiture lors de leurs voyages à travers le monde, elles se faisaient systématiquement arrêter si elles essayaient chez elles.

Lire aussi:

C'est donc une véritable avancée pour les femmes saoudiennes, mais qui n'entrera pas en vigueur avant 10 mois encore. Il faudra en effet attendre l'année prochaine, le mois de juin 2018, après le prochain ramadan, pour qu'officiellement ces dames puissent jouir de la liberté de conduire et de se rendre où bon leur semble sans dépendre de quoi ni de qui que ce soit. Un véritable symbole puisque le cas de l'interdiction de conduire des femmes en Arabie Saoudite était régulièrement montré du doigt par la communauté internationale.

Autre assouplissement ces derniers jours, des centaines de femmes autorisées à rentrer dans un stade de Riyad pour la fête nationale, alors que jusqu'à maintenant, elles n'y étaient pas autorisées au nom de la séparation entre les sexes dans les espaces publics.

Cette décision importante d'autoriser les femmes à conduire s'inscrit dans un long travail d'émancipation entamé il y a déjà plus de 30 ans. Mais ce n'est encore qu'une étape pour les femmes du pays qui restent soumises à certaines lois liberticides, comme la tutelle d'un homme, un référent masculin (frère, père, mari...) qui signe les contrats pour les femmes, ou les autorise à voyager par exemple.