L'usine Ford de Bridgend au Pays de Galles est impactée par cette annonce. Elle produit actuellement les moteurs six et huit cylindres essence de Jaguar Land Rover.

Le groupe Jaguar Land Rover a annoncé qu'il mettrait un terme à son partenariat avec Ford pour la fourniture de ses moteurs plus tôt que prévu, en 2020. Une annonce qui créé une certaine incertitude autour de 750 emplois au sein de l'usine de Bridgend, au Pays de Galles annonce Automotive News Europe.

Lire aussi:

Jaguar Land Rover Festival

C'est une longue collaboration qui va prendre fin en septembre 2020, soit trois mois plus tôt que prévu, entre les deux constructeurs. Ce partenariat représente, pour l'usine galloise, près de 50% de sa production annuelle, soit environ 750 emplois qui se trouvent donc remis en cause. L'usine assure la production des moteurs six et huit cylindres pour le groupe JLR.

Ford a ainsi annoncé la fin de ce partenariat, via un communiqué. La marque de Dearborn annonce "avoir informé aux syndicats que Jaguar Land Rover a l'intention de mettre fin à notre accord de fourniture de moteurs essence légèrement plus tôt que prévu, à la fin 2020." Ford annonce cependant ouvert à d'autres partenariats technologiques pour l'usine de Bridgend.

2018 Jaguar F-Type

Jaguar Land Rover, ancienne filiale de Ford, vendue en 2008 au groupe indien Tata, a lancé un nouveau plan visant à doubler la taille du groupe. Plan d'un milliard de livres, qui passe par la mise en place d'une nouvelle usine moteur dans les Midlands.

Lire aussi:

Jaguar Land Rover annonce par ailleurs qu'elle a déposait, conformément à l'accord, son préavis de trois ans pour l'arrêt de la fourniture des moteurs auprès de Ford.  "Ford a été et reste un important fournisseur stratégique de Jaguar Land Rover dans le cadre d'un accord qui a été négocié pour soutenir nos activités jusqu'à la fin de la décennie", a ainsi déclaré JLR.