Le constructeur japonais annonce une offensive sur les prochaines années dans le domaine de l'électrique, et notamment du rechargement.

Le Groupe Renault-Nissan n'a pas l'intention de laisser VW se tirer seul la couverture de l'électrique. Si le constructeur allemand a multiplié les annonces de voitures électriques au salon de Francfort, Nissan compte également démontrer ambitions dans le domaine.

Nissan Leaf vs Nissan Leaf Nismo Concept

Lors de l'évènement Electric Future que la firme japonaise organisait en Norvège, à Oslo, Nissan a révélé sa feuille de route pour les prochaines années. La marque a ainsi présenté la version européenne de la Leaf, avec une autonomie de 378 km, une nouvelle fourgonnette e-NV200 avec une autonomie de 174 km, et la création de 1000 points de recharge en Europe sur les 18 prochains mois. La stratégie repose également sur l'installation de chargeurs rapides au bureau ou a domicile, permettant de recharger en moins de deux heures.

Lire aussi:

Le président de Nissan Europe, Paul Willcox a insisté sur le fait que Nissan est arrivé sur le marché des voitures électriques en premier, dès le milieu des années 2000. "Chaque jour, j'ouvre des journaux, et je vois que des nouveaux constructeurs vont vers l'électrique. Bienvenue dans la partie, disons-nous !"

Selon le président, cet intérêt pour les voitures électriques est une réaction à la crise de réputation qui touche l'industrie automobile, et notamment Volkswagen, avec le DieselGate. Surtout, il s'est montré très confiant pour l'avenir : "Nissan a lancé la révolution des voitures électriques il y a dix ans", explique-t-il. "Et nous avons vendu plus de ces autos que personne d'autre sur la planète. En bref, nous l'avons depuis bien avant tout le monde, nous avons vendu de ces autos depuis plus longtemps que quiconque, et nous avons un plan pour l'avenir plus intéressant que tout le monde."

2018 Nissan Leaf

Le constructeur annonce également la mise en place d'un système de partage d'énergie nommé xStorage. L'idée étant de permettre aux utilisateurs de voitures électriques de partager leur énergie avec d'autres voitures. Le système xStorage devrait également pouvoir faire le plein d'énergie à l'aide de panneaux solaires. Actuellement en test au Danemark, Nissan souhaiterait mettre en place ce système d'ici 2020 avec 100'000 bornes installées.