Rien de mieux qu'une vidéo pour découvrir les qualités et les défauts de cette nouvelle Kia Stinger !

Après l'avoir découverte début septembre au Salon de Francfort 2017, nous avons enfin pu essayer la nouvelle Kia Stinger.

Considérée – à juste titre – comme l'une des routières les plus audacieuses au chapitre esthétique, cette Kia Stinger est surtout l'occasion pour la marque coréenne de se faire un nom dans la catégorie des voitures de haut de gamme.

 

Sa ligne, dessinée en Allemagne sous la conduite d'un français (Gregory Guillaume), est vraiment une réussite. Et nous sommes objectifs ! Malgré son gabarit imposant (4,83 mètres de long pour 1,87 m de large), ce beau bébé coréen est un mélange subtil de sportivité et d'élégance. Bien entendu, comme souvent, la visibilité s'avère problématique vers l'arrière, mais la caméra de recul veille.

Sous le capot de notre modèle d'essai, un gros V6 3,3 litres gonflé par deux turbos, qui permettent à la Stinger de développer pas moins de 370 ch et 510 Nm de couple !

Malgré ses 1900 kg sur la balance, la coréenne expédie le 0 à 100 km/h en 4,9 secondes ! Et croyez-nous, ça pousse très fort !

Reste à peaufiner la bande son, et entreprendre une petite cure d'amaigrissement en demandant à monsieur Kia la commercialisation de la version propulsion (plus légère) en France.

Pour le reste, cette Kia Stinger offre un toucher de route très européen, et rigoureux. Seule sa masse conséquente est à surveiller en entrée de virage.

Lire aussi:

Le prix est fixé à 59'900 € sur cette version V6 essence, mais à ce tarif on bénéficie d'un équipement ultra-complet. Le tube de l'automne ?