La marque de Dearborn va investir sept milliards de dollars ces prochaines années pour déelopper le segment des SUV et des pick-ups.

La recette Nissan fait elle des émules ? Ford a annoncé que la marque allait se diriger vers plus de production de SUV et de pick-ups, ainsi que dans les voitures électriques et autonomes à l'avenir. La firme de Dearborn a annoncé, par la voix de Jim Hackett, son PDG, qu'elle devait s'améliorer dans cette "période d'évolution et de perturbation de l'industrie automobile". Une évolution qui devrait passer par la création de 13 nouveaux modèles d'ici 2023.

Lire aussi:

Outre une Team Edison, division électrique de la gamme Ford, la marque a annoncé qu'elle transférerait 7 milliards de dollars de son budget sur la création de voitures moins traditionnelles. En l'occurrence, des SUV, et des pick-up. Le Ford Ranger nord-américain, ainsi que le Ford Bronco, sont annoncés pour un lancement mondial en 2020.

Essai Ford F-150 Raptor

En revanche, certains modèles verront des changements majeurs sur leur production, à l'instar de la Ford Focus américaine, qui devrait être produite en Chine à l'avenir. Notons également la mise en place de versions hybrides pour les F-150 et autres Mustang en 2022.

Lire aussi:

Enfin, la conduite autonome reste un projet majeur pour Ford, qui a déjà annoncé des partenariats avec Domino's Pizza, ou la société Lyft, concurrente d'Uber, pour développer les voitures autonomes. Dernière annonce de Ford, celle de la réduction des coûts dans l'automobile, avec une économie de 14 milliards de dollars d'ici 2020 pour la marque à l'ovale.

Essai Ford F-150 Raptor