L'avenir nous dira si cette stratégie est payante...

Depuis ces dernières années, Aston Martin reprend du poil de la bête. Le constructeur anglais renoue enfin avec les bons résultats financiers, et se permet désormais d’attaquer de plein front la concurrence.

Le constructeur anglais travaille actuellement sur le développement de la Valkyrie, mais il y a un autre projet qui tient très à cœur au patron d’Aston Martin, Andy Palmer. Il s’agit du projet d'une supercar qui ira concurrencer en priorité la Ferrari 488 GTB ainsi que la McLaren 720S et la Lamborghini Huracan. Cette supercar aura un moteur en position centrale arrière et verra le jour en 2020.

Lire aussi:

Aston Martin va mettre le paquet concernant cette nouvelle supercar. Pour ce faire, le constructeur anglais a mis en place une stratégie assez radicale. Dans une interview accordée à Autoblog, Andy Palmer déclare : "Alors, pour commencer, vous recrutez de chez Ferrari le responsable de l’innovation et de l’ingénierie ainsi que le responsable de la recherche et du développement des moteurs. J’ai maintenant trois personnes-clés en provenance de Ferrari. Ces trois personnes travaillent maintenant pour moi, vous les combinez avec Nick Lines et Marek Reichmann et vous obtiendrez un cocktail explosif".

 

Max Szwaj était le responsable de l’innovation et de l’ingénierie chez Ferrari et Maserati, il a rejoint Aston Martin en 2016 et a été nommé directeur technique. Joerg Ross est le deuxième personnage-clé, il passe du poste de responsable de la recherche et du développement des moteurs chez Ferrari au poste de directeur du développement moteur chez Aston Martin en 2017. Concernant le troisième personnage, il s’agit d’une nouvelle recrue venue tout droit de Modena, Aston Martin ne devrait plus tarder à dévoiler son identité.

En embauchant ces trois talents, Aston Martin compte bien se faire un nom et dominer le segment des supercars avec son nouveau bolide.

Lire aussi:

 

 

Source: Autoblog