Une résurrection sous forme de prolongateur d'autonomie est envisagée.

Cela fait des mois et des mois que l'on parle du retour du rotatif chez Mazda. Les rumeurs se suivent mais rien de concret n'est apparu pour le moment. Cela étant, le constructeur japonais envisagerait bel et bien d'utiliser à nouveau le Wankel, dans un rôle bien spécifique d'ailleurs.

Cette fois, les informations nous proviennent d'Automotive News, un site réputé pour sa fiabilité. Le média indique que Mitsuo Hitomi, responsable du département moteur de la marque, a confirmé à demi-mot la résurrection du rotatif sous la forme d'un prolongateur d'autonomie. Ce cas de figure a d'ailleurs été évoqué plusieurs fois par le passé.

wankel-rotary-patent

Cette solution serait surtout envisagée pour les États-Unis, où les automobilistes sont amenés à couvrir des distances importantes. Elle serait une alternative à l'électrique pure qui fera son apparition dans la gamme Mazda à compter de 2019.

Lire aussi :

Le rotatif pourrait être un prétendant idéal au rôle de prolongateur d'autonomie, d'une part parce qu'il est compact et puissant, d'autre part parce qu'il vibre peu. Et en plus de cela, il représente un chapitre important de l'histoire de Mazda.

Quant au retour de ce moteur sous le capot d'une sportive, il ne semble pas d'actualité. Mazda maîtrise certes la technologie mais l'absence de débouché pour un tel modèle refroidit les ardeurs de la marque.

Source : Automotive News

Lire aussi :