Volkswagen participera à la course de côte de Pikes Peak en 2018 avec une voiture électrique. Un projet qui compte mettre en avant les avancées techniques de la marque.

Elle est probablement l'une des courses les plus connues des États-Unis, la très célèbre course de côte de Pikes Peak, dans le Colorado, qui se termine à 4300 mètres d'altitude, au bout d'une vingtaine de kilomètres d'ascension vers le sommet de la montagne. Le tout, avec des machines ahurissantes, à l'images des 405 T16 Pikes Peak, Suzuki Escudero, Toyota Tacoma et autres machines surpuissantes qui se sont imposées depuis 30 ans.

Lire aussi:

Une course vers les nuages qui a été sublimée dans les années 1980 par les défis d'Audi et Peugeot, puis plus récemment par les victoires de Sébastien Loeb (2013) et Romain Dumas avec Norma (2014, 2016, 2017).

C'est ce défi que Volkswagen se lance… en catégorie électrique ! Le constructeur de Wolfsburg prépare actuellement une voiture pour la course américaine, qui mettra en avant les capacités techniques de la marque. "La montée de Pikes Peak est l'une des courses les plus réputées au monde, ce qui représente un énorme défi et est donc capable de prouver les capacités des technologies futures", explique le Dr Frank Welsh, directeur du développement. "Notre voiture de course électrique sera équipée de batteries et systèmes d'entraînements innovants. Le test de résistance extrême que représente Pikes Peak apportera des informations importantes qui favoriseront le développement futur et présenteront nos produits et technologies." Le but est donc aussi bien de développer la technologie que de mettre en avant commercialement ces voitures.

La voiture est mise au point en étroite collaboration avec Volkswagen Motorsport et le département technique de Wolfsburg. "La course de Pikes Peak est un nouveau point de départ pour nous. Nous développons pour la première fois un véhicule de course entièrement électrique", ajoute Sven Smeets, directeur de Volkswagen Motorsport.

Lire aussi:

Nouveau point de départ pour Volkswagen Motorsport ? "Le projet est une étape importante dans notre nouvelle orientation dans le sport automobile", précise le directeur de l'entité sportive. Comme sur les marchés mondiaux, Volkswagen met l'accent sur l'électrique, comme cela a pu se ressentir avec les arrêts des anciens programmes Le Mans pour Audi et WRC pour VW, l'an dernier, pour se diriger vers la Formule E notamment.

Golf Pikes Peak

"Notre équipe est littéralement électrique à l'idée de disputer ce défi incroyable. Nous avons participé la dernière fois à Pikes Peak en 1987, avec une VW bimotorisée. L'heure est venue de prendre notre revanche."