Le Leaf consolide sa place de poids lourd du segment.

En un mois de commercialisation environ, la nouvelle Leaf a séduit 3500 personnes sur le Vieux Continent. Gareth Dunsmore, directeur de Nissan électrique en Europe, a précisé en marge du salon de Tokyo que la précédente génération avait attendu un an avant de réaliser un score comparable. Il ajouté que Nissan ne s'attendait pas un tel succès.

2018 Nissan Leaf

Lire aussi :

À l'échelle mondiale, Nissan a déjà enregistré 9000 commandes pour sa nouvelles Leaf. La firme japonaise peut donc avoir le sourire, d'autant qu'il lui reste une jolie marge de progression. En effet, la famille de la Leaf va bientôt s'agrandir avec des déclinaisons moins onéreuses mais aussi, sur le plus long terme, avec une variante à batteries de 60 kWh. Pour le moment, le Leaf est uniquement disponible en finition de lancement 2.zéro. Plutôt haut de gamme, celle-ci est vendue 36'990 euros en France.

Ce décollage a priori réussi contraste avec celui de l'Ampera-e plus aléatoire. Opel a visiblement bien du mal à satisfaire la demande et aurait même invité ses concessionnaires norvégiens à ne plus prendre de commandes. 

Lire aussi :

La seconde génération de Leaf est équipée d'un moteur électrique de 150 ch et 320 Nm de couple. Ses batteries de 40 kWh lui offrent une autonomie de 378 km selon le cycle NEDC. Notez pour finir que Nissan présente en ce moment même à Tokyo un concept de Leaf Nismo.

Source : Automotive News