La circulation s'annonce particulièrement difficile le dimanche 5 novembre.

Si les deux premiers week-end des vacances ont été plutôt calmes, les beaux jours ont certainement fait que les français ont décidé au dernier moment d'aller s'accorder quelques jours au soleil. Certains ont également dû profiter du 1er novembre pour s'accorder une petite escapade bien loin de leur lieu de villégiature. Indirectement, cela se répercute sur nos routes et Bison Futé hisse le drapeau orange sur l'ensemble du réseau français.

Pour la journée du samedi 4 novembre, Bison Futé prévoit une circulation dense en Île-de-France, uniquement dans le sens des retours. Des difficultés sont d'ores et déjà prévues sur l’A10, au niveau du péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines. Bison Futé annonce qu'il est préférable d'éviter cette zone de 14 à 20 heures. D'autres difficultés seront à prévoir sur l’A6, au niveau de Fleury, de 16 à 18 heures.

Lire aussi :

Si le samedi est plutôt calme, le dimanche 5 novembre risque d'être un peu plus animé puisque c'est tout le pays qui vire à l'orange. Bison Futé annonce qu'il vaut mieux éviter de rejoindre les grandes métropoles entre 17 heures et 19 heures. Sur l'A7, à partir de 16 heures, à l'approche de Lyon, les premières difficultés commenceront à se faire sentir. En région parisienne, comme pour samedi, ça coincera au niveau du péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines et de Fleury, mais sur une plage horaire plus longue puisque Bison Futé annonce des ralentissements de midi jusqu'à 22 heures, avec un pic de 15 heures à 18 heures. Les grands axes des zones côtières ne seront pas épargnés non plus, y compris l'A13 où tous les franciliens ayant passé leur week-end ou leurs vacances du côté de Deauville, Honfleur, Le Havre ou encore Étretat, reviendront en nombre sur la capitale.

Source : Bison Futé