La Renault Zoé signe une performance honorable.

Vous pensiez que Tesla ou Nissan régnaient en maître sur le marché de l'électrique ? Et bien détrompez-vous ! Le vrai poids du lourd du segment est une citadine chinoise absolument inconnue chez nous, la BAIC EC. Depuis le début de l'année, celle-ci a séduit 37'900 clients, devançant ainsi la Nissan Leaf (35'400) et la Tesla Model S (33'200). Sans surprise, la première française de ce classement est la Renault Zoé, en sixième position avec 23'200 unités écoulées en 2017.

 

Au total, cinq productions chinoises sont présentes dans ce top 10 des meilleures ventes mondiales de voitures électriques, ce qui n'est finalement pas si surprenant. Ce vaste pays, devenu incontournable pour beaucoup de constructeurs, cherche en effet à accélérer la transition vers les motorisations "vertes". D'ailleurs, les autorités locales imposeront à compter de 2019 des quotas de voitures électriques ou hybrides aux constructeurs présents sur le marché.

Lire aussi :

Pour l'anecdote, attardons-nous sur la petite BAIC EC, aussi connue sous le nom de Beijin EC. Cette voiture aux lignes assez impersonnelles est dotée d'un moteur de 40 ch ainsi que de batteries de 20,3 kWh. Ses performances ne sont guère impressionnantes, avec une une vitesse de pointe avoisinant 100 km/h. Quant à son autonomie, elle plafonne à environ 160 km, selon le cycle NEDC qui plus est ! Et pourtant, c'est bien elle la reine du marché de l'électrique. 

Source : Jato Dynamics

Lire aussi :