Dans le même temps, l'électrique va prendre plus de place.

Opel pense plus que jamais à l'avenir, ce qui est normal compte tenu de ses difficultés actuelles. Pour relever la tête, le constructeur allemand, qui appartient désormais au groupe PSA, envisagerait de repenser sa gamme en profondeur. Selon des informations de la presse allemande, il devrait ainsi recentrer son offre autour des modèles à fort potentiel commercial.

Bien qu'aucun détail n'ait été révélé à ce sujet, on peut imaginer que les SUV profiteront de cette stratégie. En revanche, l'avenir des berlines au Blitz est peut-être plus incertain. Il serait également surprenant de voir Opel offrir une descendante au cabriolet Cascada.

Lire aussi :

Test Drive Opel Crossland X

La firme germanique préférerait se concentrer sur les voitures vertes, c'est-à-dire hybrides ou 100% électriques. D'ailleurs, toujours selon la presse allemande, son centre de Ruesselsheim s'occupera à l'avenir de l'électrification des modèles PSA. 

Pour le reste, on peut d'ores et déjà imaginer que les prochaines Opel hériteront des plate-formes, des moteurs et des transmissions du groupe tricolore. Ainsi, la prochaine génération de Corsa devrait par exemple partager beaucoup d'éléments techniques avec les Peugeot et Citroën équivalentes.

La restructuration d'Opel passe aussi par une optimisation de la production. Récemment, PSA s'est étonné du manque de compétitivité de certains sites de la marque. L'industriel français a dans la foulée supprimé 400 postes dans l'usine de Vauxhall d‘Ellesmere Port.

Source : Automotive News

Lire aussi :