Sebastian Vettel a remporté le Grand Prix du Brésil, mettant un terme à une série de sept manches sans victoire, lors d'une course marquée par la remontée phénoménale de Lewis Hamilton.

Auteur de la troisième pole position de sa carrière, Valtteri Bottas devançait les Ferrari de Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen sur la grille, ainsi que la Red Bull de Max Verstappen. Pénalisé, Daniel Ricciardo était relégué au 14e emplacement, alors que Lewis Hamilton a pris le départ des stands suite à son accident des qualifications.

Fin de série pour Ocon

Ce départ a été animé, c'est le moins que l'on puisse dire. Vettel a pris le meilleur envol et a plongé à l'intérieur dès le premier virage, s'emparant de la tête de la course devant Bottas. Plus loin dans le peloton, un incident a impliqué Ricciardo, Stoffel Vandoorne et Kevin Magnussen au virage 2, avec un abandon pour ces derniers tandis que le pilote Red Bull a dû rentrer au stand. Un accident impossible à éviter pour Vandoorne, pris en sandwich par ses rivaux.

 

Dans la courbe numéro 6, les tricolores Esteban Ocon et Romain Grosjean sont arrivés au coude-à-coude, mais le Franco-Suisse a perdu le contrôle de sa monoplace et a emmené son compatriote dans un tête-à-queue ! C'était le premier abandon de la carrière du Normand en F1, tandis que Grosjean a pu rallier son stand. La voiture de sécurité est entrée en action, ce dont Pascal Wehrlein a profité pour changer de pneus, comme Ricciardo et Grosjean.

 

Hamilton remonte

Lorsque la course a repris ses droits au sixième tour, Sebastian Vettel était en tête devant Valtteri Bottas, Kimi Räikkönen, Max Verstappen, Fernando Alonso et Felipe Massa. Ce dernier s'est emparé de la cinquième place dès le restart, pour le plus grand plaisir de ses fans.

Hamilton, lui, était 14e, et n'a pas tardé à remonter avec des manœuvres parfois impressionnantes. Le quadruple Champion du monde est rentré dans le top 10 dès le neuvième tour, et n'avait alors que 12 secondes de retard sur le leader Vettel.

À l'avant, les écarts se sont stabilisés avec une à deux secondes entre chaque pilote. Au 15e tour, Vettel comptait deux secondes d'avance sur Bottas, quatre sur Räikkönen, cinq sur Verstappen, 11 sur Massa, 12 sur Alonso et... 15 sur Hamilton, déjà remonté au septième rang. Ricciardo, quant à lui, était de retour dans le top 10 après sa mésaventure du premier tour, mais relégué à 23 secondes de la tête.

Hamilton a aisément pris l'avantage sur Alonso au premier virage dans le 21e tour, s'attaquant à Massa dans la boucle suivante : il a trouvé l'ouverture au virage 4. Avec 17 secondes de retard sur les leaders désormais, le pilote Mercedes n'avait plus qu'à accélérer, lui qui avait une piste libre derrière le quatuor de tête.

Undercut sans succès pour Bottas

Valtteri Bottas a été le premier à rentrer au stand parmi les hommes de tête, dès la fin du 27e tour. Le pilote Mercedes a évidemment chaussé les gommes tendres. Sous la menace de l'undercut, Vettel et Verstappen ont changé de pneus dès le tour suivant, l'Allemand reprenant la piste sous le nez du Finlandais !

 

Räikkönen s'est arrêté au 29e passage et a repris la piste devant Verstappen, laissant en tête du Grand Prix... un certain Lewis Hamilton, qui a pris le départ en tendres ! Le pilote Mercedes comptait quatre secondes d'avance sur Vettel, cinq sur Bottas, 12 sur Räikkönen, 15 sur Ricciardo (qui ne s'était pas encore arrêté non plus) et 18 sur Verstappen. L'Australien n'a pas résisté à son coéquipier, doté de gommes plus fraîches.

Hamilton, en revanche, affichait un rythme similaire à celui de Vettel et était même plus rapide que son coéquipier après plus de 30 tours sur le même train de pneus. Au 40e des 71 tours, Hamilton menait avec trois secondes et demie d'avance, six sur Bottas, dix sur Räikkönen, 14 sur Verstappen et 21 sur Ricciardo.

Plus loin dans le peloton, la hiérarchie n'évoluait pas vraiment puisque Massa, Alonso et Pérez occupaient les septième, huitième et neuvième places depuis le début de la course. Gasly, quant à lui, a perdu la dixième place au profit de Hülkenberg.

Sprint de Hamilton

C'est finalement à la fin du 43e tour que Hamilton et Ricciardo sont rentrés au stand pour se lancer dans un sprint de 28 boucles en supertendres. L'Anglais a repris la piste cinquième à 18 secondes du leader, Ricciardo huitième à 39 secondes, juste derrière Massa et Alonso. Le pilote Red Bull n'a pas manqué de se faire remarquer par ses freinages tardifs depuis le début de la course et est parvenu à surprendre ses rivaux pour les doubler.

Hamilton, quant à lui, s'est attelé à rattraper son retard, mais a été gêné par Stroll lorsqu'il lui prenait un tour et a perdu une bonne seconde dans l'affaire, si ce n'est plus. Pendant ce temps, Vettel conservait une avance relativement confortable en tête de la course avec trois secondes sur Bottas et cinq sur Räikkönen.

Hamilton a fait la jonction avec Verstappen au 58e tour et a aisément pris l'avantage dans la boucle suivante à l'aide du DRS. En difficulté avec ses pneus, et disposant d'une avance suffisante sur son coéquipier, le Néerlandais est ensuite rentré au stand pour être équipé de gommes fraîches.

 

À huit boucles du but, Vettel conservait deux secondes d'avance sur Bottas, quatre sur Räikkönen et sept sur Hamilton. Ce dernier a rattrapé le Champion du monde 2007 au 66e tour mais a toutefois perdu du temps avec un blocage de roue et n'est pas parvenu à se rapprocher suffisamment pour porter une attaque.

Sebastian Vettel remporte donc le Grand Prix avec seulement quelques secondes d'avance sur Valtteri Bottas, Kimi Räikkönen et Lewis Hamilton. Les Red Bull, elles, étaient dans un no man's land avec Max Verstappen et Daniel Ricciardo.

La bataille pour la septième place s'est fortement animée dans la dernière partie de la course entre Felipe Massa, Fernando Alonso et Sergio Pérez, mais l'ordre n'a pas évolué. Nico Hülkenberg marque le dernier point disponible, alors que l'on note l'abandon de Brendon Hartley en milieu d'épreuve, victime d'un problème technique.

Grand Prix du Brésil

 PiloteÉquipeTempsPts
01 S. Vettel Ferrari 71 tours 25
02 V. Bottas Mercedes +2.7 18
03 K. Räikkönen Ferrari +4.6 15
04 L. Hamilton Mercedes +5.4 12
05 M. Verstappen Red Bull +32.9 10
06 D. Ricciardo Red Bull +48.6 8
07 F. Massa Williams +68.8 6
08 F. Alonso McLaren +69.3 4
09 S. Pérez Force India +69.5 2
10 N. Hülkenberg Renault + 1 tour 1
11 C. Sainz Renault + 1 tour  
12 P. Gasly Toro Rosso + 1 tour  
13 M. Ericsson Sauber + 1 tour  
14 P. Wehrlein Sauber + 1 tour  
15 R. Grosjean Haas + 2 tours  
16 L. Stroll Williams + 2 tours  
  B. Hartley Toro Rosso Abandon  
  E. Ocon Force India Abandon  
  K. Magnussen Haas Abandon  
  S. Vandoorne McLaren Abandon  
Source: Motorsport.com

F1 - Grand Prix du Brésil 2017