Le vice président exécutif de Honda est également présent.

La Clarity Fuel Cell est ce qu'on appelle une voiture discrète... Mais Honda ne baisse pas les bras et tente de la faire connaître par tous les moyens. Ainsi, le constructeur japonais l'avait par exemple confiée au prince Albert II à l'occasion du Grand Prix de Monaco.

Cette fois, Honda a donc décidé d'associer l'image de sa voiture à hydrogène à celle de la COP23, qui se tient du 6 au 17 novembre à Bonn, en Allemagne. En effet, deux Clarity Fuel Cell ont rejoint le service de navettes et assurent à ce titre le transport de différents protagonistes. Peut-être ont-elles croisé la route du vice-président exécutif de Honda Motor, qui a lui aussi fait le déplacement.

L'hydrogène est l'un des thèmes abordés au cours de cette grande conférence sur l'environnement. Pour le moment, cette technologie, qui fonctionne avec une pile à combustible, a bien du mal à s'imposer (problèmes de ravitaillement, prix excessif, et donc offre quasi inexistante).

La Clarity Fuel Cell n'est pas commercialisée en France. Pour rappel, cette japonaise au physique singulier annonce une autonomie de 650 km (selon le cycle NEDC).

Essai Honda Clarity Fuel Cell
Essai Honda Clarity Fuel Cell

Vous aimerez aussi :

"L’arrivée de la nouvelle Clarity Fuel Cell en Europe constitue un élément essentiel de la 'Vision électrique' de Honda telle qu'annoncée au Salon automobile de Genève 2017, avec pour objectif d’équiper de groupes motopropulseurs électriques les 2/3 des modèles vendus en Europe d’ici 2025", précise en conclusion Honda dans son communiqué. Un nouveau modèle électrique à batteries, et non pas à pile à combustible, verra le jour en 2019. Il sera dérivé du sympathique Concept Urban EV.

Essai Honda Clarity Fuel Cell