La remplaçante de la Veyron poursuit son tour du monde.

La Bugatti Chiron s'adresse aux hommes riches du monde entier. Ceux de Hong Kong ont pu la découvrir il y a quelques jours, lors de l'édition 2017 du Gold Coast Motor Festival. À l'image de beaucoup de Chiron, l'exemplaire exposé bénéficiait d'une robe bi-ton, qui mariait ici le noir au doré. Les quelques images publiées à cette occasion prouvent une nouvelle fois que la Chiron dégage quelque chose de vraiment particulier.

Bugatti Chiron debuts in Hong Kong
Bugatti Chiron debuts in Hong Kong

Lire aussi :

Ce physique plantureux cache évidemment un moteur phénoménal, en l'occurrence un W16 à quatre turbos de 1500 ch. Mais même avec une telle cavalerie, la Chiron n'est pas imbattable. La preuve, la Koenigsegg Ageras RS vient de lui coller près de huit secondes dans l'exercice du 0-400-0 km/h. Bien évidemment, on attend maintenant avec impatience la réaction de Bugatti, qui n'a pas dû apprécier ce coup d'éclat un rien provoquant (Koenigsegg a signé son record quelques jours seulement après celui de la Chiron).

Sur les 500 exemplaires de Chiron programmés, 300 ont déjà été vendus (comptez au minium 2,4 millions d'euros l'unité). En Europe, les plus gros chiffres commerciaux sont réalisés en Allemagne. Bugatti y a déjà vendu 45 Chiron, ce qui représente 40% des ventes sur le Vieux Continent. Notez pour finir que des exemplaires "d'occasion" arrivent petit à petit sur le marché. Ainsi, la première Chiron américaine sera proposé à la vente dans le cadre d'enchères RM Sotheby's. 

Vous aimerez aussi :

 

La Bugatti Chiron à Hong Kong