L'avenir automobile ne se fera pas sans Volkswagen.

Très affaibli pas l’affaire du DieselGate, le groupe Volkswagen retrouve peu à peu son énergie. En effet, alors que l’on pensait Volkswagen au fond du gouffre, ce dernier a annoncé vendredi 17 novembre un investissement massif pour le développement des véhicules électriques.

Lire aussi:

Usine Lamborghini

En effet, en 2025, le groupe allemand veut être leader des véhicules électriques et autonomes. Ainsi, le conseil de surveillance du groupe Volkswagen annonce l’investissement de 70 milliards d’euros sur cinq ans.

Cet investissement concernera à hauteur de 34 milliards d’euros, les véhicules autonomes, électriques ainsi que les nouveaux services de mobilité. De plus, 28 milliards d’euros seront alloués aux différentes usines du groupe Volkswagen. D’ailleurs, certaines usines, situées en dehors des frontières allemandes, vont pleinement participer à l’émergence des véhicules électriques. On pense notamment à l’usine de Škoda en République tchèque qui fabriquera certains composants pour les véhicules électriques du groupe.

Pour financer ses investissements, Volkswagen scrute tous ses postes de dépenses. Son objectif premier est de réaliser des économies en s’appuyant sur le plan "Transform 2025". D’ailleurs, le groupe a d’ores et déjà réalisé 1,9 milliard d’euros d’économie sur les dix premiers mois de l’année 2017. Ce n’est qu’un début, le groupe Volkswagen va aussi abandonner certains de ses modèles les moins rentables, et convaincre 9000 salariés à prendre leur retraite anticipée.

Lire aussi: