La production de véhicules débutera en 2018.

Comme pressenti, le groupe Renault va produire des voitures au Pakistan. Pour ce faire, le Losange a décidé de s'associer avec Al-Futtaim, un "partenaire automobile de renom" (dixit Renault) basé aux Émirats arabes unis.

Al-Futtaim Automotive Pakistan (Private) Limited, la filiale pakistanaise de cette société, se chargera de construire une nouvelle usine et assurera la distribution des véhicules. De son côté, Renault "apportera ses derniers modèles et son savoir-faire technologique".

La construction de l'usine située à Karachi débutera au premier trimestre 2018. Le Groupe Renault espère réaliser ses premières ventes en 2019, puis augmenter la cadence de production à partir de 2020. Selon Le Figaro, le site aura une capacité de 50'000 voitures par an.

Vous aimerez aussi :

Le géant tricolore compte sur ce nouveau marché pour consolider sa place dans la région Afrique Moyen-Orient Inde. "Le Groupe Renault est ravi de poursuivre son expansion géographique en entrant au Pakistan, un marché en plein essor affichant un taux de croissance annuel de 10 % (...) En plus d’apporter nos derniers produits et notre technologie de pointe, nous entendons établir de nouvelles références en matière de sécurité et de qualité sur le marché", a indiqué Fabrice Cambolive, directeur des opérations du groupe pour la région Afrique Moyen-Orient Inde.

Personne ne sait pour le moment quels seront les modèles produits sur place. Le Duster est pour le moment l'hypothèse la plus plausible. Sur le papier, la Kwid semble également avoir le profil idéal.