Plusieurs dizaines de milliers de véhicules seront fournis d'ici 2021.

Il y a quelques jours, c'était le partenariat d'Uber avec la NASA qui faisait les gros titres des journaux, portant sue le développement de taxis volants. Mais avant d'être dans les airs, Uber restera sur terre. Le service de voitures avec chauffeurs s'intéresse de très près à la voiture autonome. Et c'est justement sur ce sujet que l'entreprise californienne vient de signer avec Volvo un accord-cadre portant sur la vente non pas de seulement quelques véhicules, mais bel et bien de dizaines de milliers de véhicules compatibles avec la conduite autonome. Et ce entre 2019 et 2021.

Lire aussi:

Volvo XC90 Uber

Les véhicules qui intéressent Uber sont ceux équipés de la fameuse plateforme modulaire SPA (Scalable Product Architecture) du constructeur suédois. Si son nom ne vous dit rien, sachez que c'est celle sur laquelle repose l'ensemble des véhicules de la gamme 90, XC90, S90 et V90, ainsi que le dernier XC60. Une plateforme qui est déjà adaptée à l'arrivée progressive des technologies autonomes.

Volvo XC90 & Uber
Volvo XC90 & Uber

"Les nouvelles technologies révolutionnent l’industrie automobile et Volvo Cars a choisi de se positionner en acteur majeur de cette disruption", a déclaré Håkan Samuelsson, le PDG de Volvo Cars. "Notre ambition est de devenir le fournisseur privilégié des prestataires de services de covoiturage basés sur la conduite autonome dans le monde. Ce nouvel accord avec Uber est une belle illustration de cette orientation stratégique."

Pour rappel, ce nouvel accord entre les géants Californien et Suédois fait suite à un partenariat stratégique qui avait été lancé dès août 2016. Ce sont notamment des XC90 qui avaient été testés dans les rues de San Francisco. Et avec ce nouvel accord, ce sont encore des XC90 qui viendront enrichir la flotte de Uber, équipés des technologies de conduite autonome requises par celui-ci qui ajoutera par la suite ses propres systèmes de conduite autonome.

 

 

Volvo XC90 & Uber