Le futur du sport automobile ?

Le double Champion du monde a formé un partenariat avec Logitech, sponsor de McLaren, et avec la marque espagnole G2 pour débarquer dans l'univers du gaming avec pour objectif de mettre en place la meilleure équipe du monde. Cette équipe est baptisée FA Racing G2 Logitech et participera aux compétitions en ligne de haut niveau, en F1 comme dans d'autres disciplines.

"Je suis enfin directeur d'équipe", s'amuse Fernando Alonso. "Il n'y aura pas de meetings très tôt le matin. Nous changerons complètement la manière de travailler !

 

Alonso a révélé avoir été approché par Logitech et G2 il y a quelques mois, avant de considérer que c'était le bon moment pour s'impliquer dans cet univers alors que l'eSport connaît actuellement une véritable croissance.

"C'est très passionnant, et c'est quelque chose de complètement nouveau à découvrir", explique-t-il. "Je pense que, dans d'autres formats, l'eSport a connu beaucoup de succès, mais en course, c'est le tout début et je crois qu'il y a un énorme potentiel à venir. Je suis ravi d'être l'un des premiers à m'investir dans cette direction, et je pense que des moments amusants arrivent, pas seulement pour nous mais pour les gamers chez eux et pour les fans."

Lire aussi :

L'équipe FA Racing évoluera dans des championnats professionnels en F1, rFactor ou ailleurs, mais le pilote espagnol veut également trouver un moyen d'impliquer des fans. A-t-il lui-même signé pour rouler avec son équipe ? "Pas encore", répond-il. "Mais nous avons des idées pour nos fans, avec des compétitions en ligne, chaque mois, où ils pourraient participer aux côtés de nos pilotes pro mais aussi avec moi. Je serai sans aucun doute plus lent, plutôt au niveau amateur. Nous nous amuserons, c'est la première chose, et nous développerons une plateforme qui sera disponible pour tout le monde."

Pour le directeur commercial de la F1, Sean Bratches, il ne fait aucun doute que le projet mis en place par Fernando Alonso va donner un gros coup de fouet à l'eSport.

"La marque de Fernando est un pilier dans le succès de la F1, et comme toute marque qui va vers d'autres domaines, ça donne de la crédibilité", estime-t-il. "Beaucoup de pilotes et athlètes, pour leur seconde carrière, s'investissent dans le business, et je pense que tout en participant à un jeu amusant, c'est une compétition. C'est un gros business et il le devient de plus en plus. La F1 et Fernando n'en sont qu'au début, même si cela est lancé depuis quelques années."

McLaren
Source: Motorsport.com