Valtteri Bottas a conclu la saison 2017 de Formule 1 en beauté avec la troisième victoire de sa carrière.

Auteur de la quatrième pole position de sa carrière, Valtteri Bottas devançait Lewis HamiltonSebastian Vettel et Daniel Ricciardo sur une grille de départ pas perturbée le moins du monde par des pénalités, une fois n'est pas coutume.

Virage coupé pour Hülkenberg

Au départ, la hiérarchie n'a tout simplement pas évolué dans le top 9, mais Kevin Magnussen est parti en tête-à-queue dès le virage 3. Sergio Pérez a chipé la septième place à Nico Hülkenberg dans le premier tour, l'Allemand reprenant l'avantage en court-circuitant le virage 12, ce qui lui a valu une pénalité de cinq secondes.

 

Au final, après cinq tours de course, le classement était exactement le même qu'en qualifications dans le top 12, avec des écarts se creusant légèrement entre tous les concurrents, à part pour Max Verstappen, qui mettait la pression à Kimi Räikkönen.

Cependant, ce sont Lance Stroll et Romain Grosjean qui faisaient le spectacle, à la lutte pour la 13e place. Leur bataille roue contre roue a duré plusieurs tours, acharnée mais propre, et le Français a fini par prendre l'avantage. La Williams a été la première à rentrer au stand à la fin du 11e tour.

À ce stade de la course, Hülkenberg comptait déjà cinq secondes d'avance sur Pérez, après avoir doublé le Mexicain en coupant le virage 12, ce qui était annulait effectivement la pénalité dont il a écopé pour ce méfait ! Et en effet, lorsque les deux hommes se sont arrêtés, le pilote Renault est resté devant.

Coincé derrière Räikkönen, Verstappen a été le premier des hommes de tête à changer de pneus, après seulement 14 des 55 tours. Le Néerlandais a évidemment chaussé des supertendres après avoir pris le départ en ultratendres, et a repris la piste en neuvième place. Räikkönen n'a eu d'autre choix que de faire de même au tour suivant et s'est retrouvé septième, juste devant Ocon, qui a rapidement cédé face aux assauts de Verstappen.

C'est alors que Pierre Gasly, qui était 14e, est parti en tête-à-queue dans l'avant-dernier virage, rétrogradant à la 17e place derrière son coéquipier.

Abandon pour Ricciardo

Ricciardo s'est arrêté après 19 tours, victime d'une crevaison suite à une touchette avec le mur, et a logiquement repris la piste au quatrième rang... avant d'abandonner sur problème hydraulique. Bottas restait en tête avec deux secondes d'avance sur Hamilton et six sur Vettel, qui est rentré au stand dans la boucle suivante.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13 abandonne

Craignant peut-être une neutralisation de la course suite au retrait de Ricciardo – des drapeaux jaunes étaient agités dans le deuxième secteur – Bottas a changé de pneus à la fin du 21e tour, imité par son coéquipier au 24e passage.

Roue mal serrée pour Sainz

Au 30e tour, Bottas restait en tête avec une seconde et demie d'avance sur Hamilton, auteur d'un brève excursion en dehors de la piste. Vettel était relégué à 14 secondes, Räikkönen à 25, Verstappen à 26 et Esteban Ocon, qui ne s'était pas encore arrêté, à 48 secondes. Le Français est rentré au stand après 31 boucles, tout comme Carlos Sainz, qu'il précédait... mais une roue a été mal fixée sur la Renault, contrainte à l'abandon !

 

Hülkenberg occupait donc une sixième place qui pouvait donner l'avantage à Renault sur Toro Rosso au championnat des constructeurs. L'Allemand comptait huit secondes d'avance sur Pérez et 15 sur Ocon, alors que les Toro Rosso étaient loin du top 10, Pierre Gasly notamment se faisant remarquer par une sortie de piste au virage 17.

Pendant ce temps, Hamilton continuait de marquer Bottas à la culotte sans pouvoir porter d'attaque. Pendant que les Flèches d'Argent creusaient rapidement l'écart sur les Ferrari, le leader n'a quasiment jamais laissé son dauphin s'insérer dans sa zone DRS, ce malgré une légère faute dans le 49e tour.

C'est donc une troisième victoire en Formule 1 pour Valtteri Bottas, rejoint sur le podium par Lewis Hamilton et Sebastian Vettel. Nico Hülkenberg prend la sixième place et offre justement cette position à Renault au championnat des constructeurs.

Grand Prix d'Abu Dhabi

 PiloteÉquipeTempsPts
01 V. Bottas Mercedes 55 tours 25
02 L. Hamilton Mercedes +3.8 18
03 S. Vettel Ferrari +19.3 15
04 K. Räikkönen Ferrari +45.3 12
05 M. Verstappen Red Bull +46.2 10
06 N. Hülkenberg Renault +85.7 8
07 S. Pérez Force India +92.0 6
08 E. Ocon Force India +98.9 4
09 F. Alonso McLaren + 1 tour 2
10 F. Massa Williams + 1 tour 1
11 R. Grosjean Haas + 1 tour  
12 S. Vandoorne McLaren + 1 tour  
13 K. Magnussen Haas + 1 tour  
14 P. Wehrlein Sauber + 1 tour  
15 B. Hartley Toro Rosso + 1 tour  
16 P. Gasly Toro Rosso + 1 tour  
17 M. Ericsson Sauber + 1 tour  
18 L. Stroll Williams + 1 tour  
  C. Sainz Renault Abandon  
  D. Ricciardo Red Bull Abandon  
Source: Motorsport.com

Formule 1 - GP Abu Dhabi (2017)