Même quand elles bénéficieront d'un système de conduite autonome, les Porsche pourront continuer à être conduite par l'homme.

La voiture autonome, ce n'est pas encore pour demain. Néanmoins, à l'échelle de l'histoire automobile, nous y sommes presque d'après les dires de certains spécialistes et constructeurs. D'ici 2030, nous verrons certainement les premières voitures 100% autonome envahir nos rues, des voitures connectées avec les métropoles, elles-même également connectées avec ses habitants. Un cercle vertueux en somme. Quoi qu'il en soit, si pour nous 2030 ce n'est pas pour demain, pour les constructeurs ça l'est. Tous travaillent d'arrache-pied pour proposer le plus rapidement possible le système de conduite autonome le plus efficace.

Porsche Mission E concept
Porsche Mission E concept

Porsche n'y échappe pas, malgré un passé, un présent, et certainement un futur qui rime avec le plaisir de l'automobile. Le directeur des finances et des technologies de l'information de chez Porsche, Lutz Meschke, souhaite que les futures voitures de la marque autorisent leurs propriétaires à conduire aussi longtemps que cela sera légal, sans pour autant renier les technologies liées à la conduite autonome qui resteront inévitables si Porsche souhaite continuer à vendre des voitures dans le futur.

C'est au sein d'une interview publiée par la marque que Lutz Meschke affirme que Porsche gardera, tant bien que possible, la capacité des conducteurs à choisir de conduire ou d’être conduit. Comme il l'énonce : "Les voitures de la marque resteront axées sur l'homme, s’ils le souhaitent, tant que cela est légal et nous proposerons un volant aussi longtemps que cela sera possible. Nous considérons la numérisation et la conduite autonome non pas comme une menace, mais comme une formidable opportunité", explique Meschke.

Lire aussi :

Il va même plus loin en ajoutant : "Il sera possible de combiner individuellement des modules du domaine de la conduite autonome. Imaginez que vous puissiez utiliser une mise à jour logicielle pour télécharger quelques chevaux de plus à court terme si vous voulez vous rendre sur piste, ou des phares dynamiques si vous prévoyez une longue route de nuit."  Cela rejoint très clairement ce que nous vous annoncions récemment concernant ce nouveau système d'options qui sera certainement inauguré sur la future Porsche 100% électrique.

Lutz Meschke va même plus loin et n'en oublie pas l'essence même de la marque. Selon lui, la technologie autonome peut favoriser l'engagement des conducteurs avec leur auto. Pour faire simple, cela permet à la voiture de se conduire seule sur une piste, dans le style d'un vrai pilote, en montrant à ses occupants les trajectoires et les freinages parfaits. Au pilote ensuite d'essayer de reproduire cela, mais sans assistances cette fois-ci.

Source : Porsche