Alfa Romeo s'allie à l'écurie Sauber.

Alors que l'écurie suisse devait initialement être équipée de blocs turbo hybrides Honda en vertu d'un accord annoncé en mai dernier, celui-ci a été annulé peu avant la trêve estivale.

Frédéric Vasseur, qui a remplacé Monisha Kaltenborn à la tête de l'écurie durant l'été, a décidé de s'appuyer sur la relation historique de Sauber avec Ferrari pour conclure un accord portant sur la fourniture d'une unité de puissance 2018 de la marque au cheval cabré en vue de la saison prochaine.

Cependant, les discussions sont allées plus loin et la volonté commune d'un approfondissement du partenariat s'est accompagnée de l'arrivée d'un autre partenaire prestigieux, avec Alfa Romeo.

Ainsi, la marque italienne va devenir le sponsor titre de Sauber, dont les voitures arboreront le logo du constructeur. Il faudra donc désormais parler d'Alfa Romeo Sauber F1 Team. Le communiqué publié ce mercredi fait état d'un "accord technique et commercial pluriannuel", sans préciser le nombre d'années.

"Le partenariat, qui comprend une coopération stratégique, commerciale et technologique entre Alfa Romeo et l'équipe Sauber F1, va permettre l'échange de savoir-faire d'ingénierie et de technologie, et offrir de nouvelles opportunités pour les deux organisations en Formule 1 et au-delà."

Le président de Ferrari, Sergio Marchionne, se réjouit de voir le retour en discipline reine de la marque qui groupe Fiat. "Cet accord avec Sauber F1 Team est une étape significative dans la réorganisation de la marque Alfa Romeo, qui reviendra en Formule 1 après une absence de plus de 30 ans. Marque illustre qui a aidé à écrire l’Histoire de cette discipline, Alfa Romeo rejoindra les constructeurs majeurs qui sont impliqués en Formule 1. La marque en elle-même bénéficiera aussi du partage de technologie et de savoir-faire stratégique avec un partenaire aussi expérimenté que Sauber."

"Les ingénieurs et les techniciens d’Alfa Romeo, qui ont déjà démontré leurs capacités à travers les modèles récemment lancés, la Giulia et le Stelvio, auront l’opportunité de rendre cette expérience disponible pour Sauber. En même temps, les fans d’Alfa Romeo auront une de nouveau l’opportunité de soutenir un constructeur qui est déterminé à commencer l’écriture d’un nouveau chapitre passionnant dans son histoire sportive légendaire et unique."

Quant à Pascal Picci, président de Sauber Holding AG, il exprime sa fierté de voir la structure suisse s'allier avec une marque de prestige. "Nous sommes ravis d’accueillir Alfa Romeo chez Sauber F1 Team. Alfa Romeo a une longue histoire à succès en Grand Prix, et nous sommes très fiers que cette entreprise de renommée internationale choisisse de travailler avec nous pour faire son retour dans la catégorie reine."

"Travailler étroitement avec un constructeur est une formidable opportunité pour le Groupe Sauber afin de développer ses projets technologiques et d’ingénierie. Nous sommes confiants dans le fait que, ensemble, nous menions Alfa Romeo Sauber F1 Team vers un grand succès, et nous sommes impatients de vivre ce long partenariat."

Alfa Romeo, déjà dans l'Histoire de la F1

Il s'agira donc d'un retour pour la marque italienne qui avait permis, en tant que constructeur à part entière, à Giuseppe Farina et Juan Manuel Fangio de remporter les titres en 1950 et 1951.

Le nom d'Alfa Romeo n'a plus été officiellement utilisé en Formule 1 depuis l'année 1987 quand l'entreprise, alors tout juste rachetée par le groupe Fiat, fournissait ses V8 turbo à la petite structure italienne Osella. Le partenariat continuera, dans les faits, en 1988, mais les moteurs seront alors rebadgés "Osella", à la demande d'Alfa.

Depuis 2016, le logo d'Alfa Romeo était réapparu sur les monoplaces de la Scuderia Ferrari et Sergio Marchionne n'avait pas caché sa volonté de faire revenir la marque à la compétition de haut niveau.

Source: Motorsport.com