Découvrez quelques-unes des voitures de la Gendarmerie les plus mythiques.

La BRI (Brigade d'Intervention Rapide), devenue depuis janvier 2015 ERI (Équipe Rapide d'Intervention) depuis leur rattachement aux Pelotons Motorisés, ont eu en leur possession quelques voitures sportives bien spécifiques afin de rattraper les amateurs de vitesse sur autoroute. Créées en 1963, ces unités étaient disséminées sur plusieurs parcelles autoroutières, mais n'étaient pas vraiment "armées" pour faire face aux vrais délits routiers. Entre avril et mai 1966, les gendarmes du PGA de Nemours testent une Alpine A110 et une Matra Djet. À l'époque, les limitations de vitesse étaient quasiment inexistantes. Les règles actuelles sont apparues dans les années 1970.

Lire aussi :

L'acte de naissance des BRI est une circulaire datée du 7 février 1967 qui définit par la même occasion l'organisation des unités d'autoroute. C'est cette même année que les BRI s'équipent de leur première voiture d'intervention rapide : l'Alpine A110. Celle-ci fut choisie à la place de la Matra suite aux essais effectués. S'en est suivi alors toute une série de voitures plus ou moins mythiques qui ont forgé l'histoire de cette brigade qui, aujourd'hui, roule à bord de Renault Mégane III R.S. Une voiture qu'il va d'ailleurs bien falloir songer à remplacer un jour, peut-être par la quatrième génération de Mégane R.S. qui sait ?