PSA se serait rendu compte de quelques vices cachés...

Le torchon brûle entre General Motors et PSA. Alors que le géant américain a vendu Opel au groupe français en mars 2017, il n'y a même pas un an, ce dernier se serait rendu compte que tout ne serait pas exactement conforme a ce qui avait été prévu. Et selon Reuters, PSA serait même prêt à entamer une action contre GM afin de lui réclamer une grosse, très grosse somme d'argent.

Lire aussi:

En réalité, PSA pourrait réclamer près de 500 millions d'euros à GM, soit près de la moitié du 1,3 milliard d'euros dépensés en juillet dernier pour l'achat, une compensation qui porterait sur le fait que PSA a découvert avoir été trompé sur l'ampleur des dépassements d'émissions de CO2 des modèles Opel. Des dépassements qui pourraient évidemment avoir de grosses conséquences financières pour l'acquéreur français en raison d'amendes potentielles du côté de l'Union Européenne. On parle ici de 95 euros par gramme excédentaire et par voiture. Soit potentiellement un préjudice qui pourrait s'élever entre 600 et 800 millions d'euros !

Lire aussi:

Cette annonce fait suite au plan stratégique qui avait été annoncé début novembre par PSA, visant à accélérer la bascule vers la technologie électrique pour les futurs modèles Opel et Vauxhall plus rapidement que prévu.

Toujours selon Reuters, PSA aurait déjà informé General Motors de son intention d'engager une procédure. De son côté, GM affirme ne pas être au courant de cette action.