Après avoir emporté de peu la victoire, Abt se fait disqualifier !

UPDATEC'était le premier succès de Daniel Abt en Formule E, et le premier d'Audi Sport Abt en tant qu'écurie d'usine, grâce au tête-à-queue du leader Edoardo Mortara en fin de course. Mais après inspection, des stickers de sécurité de la FIA sur les convertisseurs et les moteurs ne correspondaient pas à ceux déclarés sur le passeport technique des voitures. Abt a donc été disqualifié. Audi a une heure pour faire appel. Felix Rosenqvist remporte ainsi sa deuxième victoire en Formule E.

 

Cette épreuve a commencé par un coup de théâtre, puisque la direction de course était dans l'incapacité de donner le départ : les cinq feux étaient en panne ! La course a été lancée sous le régime de la voiture de sécurité, après que les monoplaces ont passé plusieurs minutes seules sur la grille dans l'incertitude générale.

Cela faisait les affaires de Felix Rosenqvist, qui voyait sa première place assurée... ou du moins c'est ce que l'on pouvait penser, puisqu'il est parti en tête-à-queue au premier virage ! Rosenqvist a rétrogradé au 12e rang, faisant le forcing pour ne pas repartir dernier et provoquant un embouteillage général en deuxième moitié de classement. Il s'est ensuite fait remarquer par un dépassement très musclé sur Luca Filippi, qui s'est retrouvé coincé face au mur avant de rencontrer un souci technique.

 

C'est donc le débutant Edoardo Mortara qui s'est retrouvé en tête de la course devant Daniel AbtMitch Evans et Alex Lynn. Ce dernier s'est toutefois fait dépasser par António Félix da Costa au quatrième tour. C'est alors que l'on a aperçu Nick Heidfeld au ralenti avec une monoplace endommagée ; il s'est retrouvé dernier dans un début de course catastrophique pour Mahindra.

Rosenqvist remonte

Au 12e des 45 tours, Mortara menait avec une seconde et demie d'avance sur Abt, quatre et demie sur Evans et six sur Félix da Costa. Rosenqvist faisait une remontée remarquable, déjà huitième, juste devant Sam Bird, qui a également gagné du terrain après avoir été pénalisé sur la grille. Lucas Di Grassi, quant à lui, s'est fait remarquer par un beau dépassement sur Nicolas Prost pour la dixième place dans l'épingle du virage 6.

 

Rosenqvist a poursuivi son œuvre en faisant l'intérieur à Oliver Turvey au virage 2. Et après 20 tours de course, alors que les arrêts au stand approchaient, ce sont deux secondes et demie d'avance que comptait Mortara sur Abt, alors qu'Evans était relégué à neuf secondes et Félix da Costa à dix secondes.

La majorité des concurrents ont changé de monoplace à la fin du 23e tour, alors que Mortara a passé un tour coincé derrière le retardataire Heidfeld, à qui on n'agitait manifestement pas le drapeau bleu.

Le grand vainqueur de cette salve d'arrêts était Rosenqvist, qui s'est hissé au troisième rang derrière Mortara et Abt, devant Evans et Lynn ! Le Suédois accusait toutefois 14 secondes de retard. Plus loin dans le peloton, Di Grassi s'est immobilisé un court instant en piste et a rétrogradé à la 17e place.

On ne pouvait décidément pas éliminer Rosenqvist de la lutte pour la victoire, puisqu'il réduisait l'écart à raison de plusieurs dixièmes au tour pour se retrouver à neuf secondes du leader à 12 boucles du but.

L'erreur fatale de Mortara

Sextuple vainqueur à Macao (deux fois en F3, quatre fois en GT), Edoardo Mortara était sur le point de prouver son statut de spécialiste des circuits urbains en s'imposant pour dès sa deuxième course en Formule E et en offrant à Venturi sa première victoire dans la discipline. Mais le Suisso-Italien est parti en tête-à-queue dans l'antépénultième tour, et a perdu deux places, laissant Daniel Abt remporter enfin son premier succès en FE devant Felix Rosenqvist. Et ce, le jour de ses 25 ans !

"Je suis dégoûté", lâche Mortara. "J'avais du mal avec les freins à la fin. C'est ma faute."

À noter l'accident d'André Lotterer au tout dernier virage. Le pilote Techeetah a franchi la ligne d'arrivée au 14e rang.

Et pour l'anecdote, c'est la première fois dans l'Histoire de la Formule E que ni Nelson Piquet Jr, ni Sébastien Buemi, ni Lucas Di Grassi – les trois Champions –  ne se classent dans le top 10 d'une course.

 E-Prix de Hong Kong - Course

  Pilote Équipe Tours Écart
1 germany Daniel Abt   Audi Sport Abt 45 -
2 sweden Felix Rosenqvist   Mahindra 45 5.276
3  Edoardo Mortara   Venturi 45 12.307
4 new_zealand Mitch Evans   Jaguar 45 15.895
5 france Jean-Éric Vergne   Techeetah 45 17.869
6 united_kingdom Sam Bird   DS Virgin 45 18.155
7 united_kingdom Oliver Turvey   NIO 45 19.475
8 germany Maro Engel   Venturi 45 20.952
9 france Nicolas Prost   Renault e.dams 45 24.181
10 united_kingdom Alex Lynn   DS Virgin 45 24.301
11 switzerland Sébastien Buemi   Renault e.dams 45 27.415
12 portugal António Félix da Costa  Andretti 45 28.635
13 brazil Nelson Piquet Jr  Jaguar 45 33.180
14 germany André Lotterer   Techeetah 45 33.867
15 brazil Lucas Di Grassi   Audi Sport Abt 45 44.413
16 belgium Jérôme d'Ambrosio   Dragon 45 1'00.465
17 germany Nick Heidfeld   Mahindra 44 1 tour
18 japan Kamui Kobayashi   Andretti 44 1 tour
19 switzerland Neel Jani   Dragon 44 1 tour
Ab italy Luca Filippi   NIO 36  
Source: Motorsport.com

Formule E Grand Prix de Hong Kong 2017