La mairie de Paris et les groupes écologistes y songeraient fortement.

Après les journées sans voitures dans la capitale, la journée sans voitures sur le boulevard périphérique ? C'est en tout cas, d'après nos confrères des Echos, un évènement que songerait organiser la mairie de Paris d'ici peu. Selon la mairie, cela permettrait de sensibiliser la population francilienne au futur de la mobilité qui, vraisemblablement, devrait se faire sans voitures. Remettons cependant les choses dans leur contexte. Pour le moment, toujours selon Les Echos, il ne s'agira pas d'une journée "périph' sans voitures" à proprement parlé, mais d'une journée, ou d'une demi-journée, où un évènement festif sera organisé obligeant bien évidemment à fermer le périphérique aux voitures.

Lire aussi :

L'initiative serait venue de la part d'un groupe écologiste. La mairie de Paris étudierait très sérieusement cette proposition. L'idée d'une course à pied sur cette artère de 35 kilomètres serait par exemple envisagée. Ingénieux pour un boulevard initialement interdit aux piétons et aux vélos. Nul doute que les coureurs préfèreront sûrement les monuments ou les parcs parisiens plutôt qu'un boulevard bétonné de toute part. Néanmoins, plusieurs obstacles pourraient pousser les autorités à ne pas organiser cet évènement l'année prochaine, mais plutôt à l'horizon 2020.

Lire aussi :

Rappelons que les groupes écologistes souhaiteraient également quelques évolutions concernant le boulevard périphérique parisien comme "apaiser" la circulation en abaissant la vitesse de 70 à 50 km/h, installer deux voies réservées aux bus, voitures électriques, taxis et autopartage, et favoriser un aménagement paysager afin, à juste titre, de rendre le boulevard un peu plus verdoyant. Alors après les journées sans voitures dans Paris place aux journées sans périphérique ? Réponse d'ici quelques mois.

Source : Les Echos