Ne nous emballons pas, il n'est pas question de prendre le volant d'une monoplace.

Nico Rosberg a pris sa retraite après avoir remporté le titre mondial en 2016, mais est resté ambassadeur de Mercedes et a également adopté un rôle au sein de l'écurie GT de son père Keke.

L'Allemand a déjà écarté la possibilité de rejoindre la Formule E en tant que pilote, mais était présent à Hong Kong pour le meeting d'ouverture de la saison 2017-18 en tant qu'invité du championnat et de Hugo Boss, la compagnie de prêt-à-porter qui a quitté la F1 pour s'associer à la FE, dont Rosberg est ambassadeur.

Lorsqu'il lui est parlé de rejoindre la FE, Rosberg répond : "Attendons de voir. Je suis ouvert au fait d'explorer, donc attendons de voir quelles sont les possibilités, mais je suis vraiment intéressé. Je sais pas mal de choses, je suis la discipline. Elle a un avenir radieux, exceptionnel. Elle est sur le bon chemin et Alejandro [Agag, PDG de la FE] est génial aussi et va faire ce qu'il faut."

Rosberg a répété plusieurs fois cette année que la course ne lui manquait pas depuis sa retraite. Par conséquent, s'il rejoint la Formule E, ce sera plutôt au sein de l'organisation ou d'une équipe. Selon lui, le championnat tout électrique "a tapé dans le mille" concernant la participation de constructeurs, alors que Mercedes et Porsche s'apprêtent à le rejoindre.

"Il y a un engouement pour la mobilité électrique, et c'est pour ça qu'un avenir radieux est garanti, parce que les gens vont regarder, et c'est la technologie du futur qui va être mise à l'épreuve. Ce sera ici. Il n'y a jamais eu de championnat où le transfert de technologie est si direct. Cela va de la voiture de course à la voiture de série de l'avenir, que nous allons tous conduire. Toutes les meilleures marques du monde se battent ici, donc c'est génial."

Rosberg suggère que Hugo Boss voulait en partie montrer son côté "avant-garde" en quittant la F1 à destination de la FE.

"C'est toujours bien de faire quelque chose de différent et d'être parmi les premiers à venir. Ils sont la première marque de prêt-à-porter à avoir fait ce saut. Ils viennent tôt, et je pense que ça va payer. C'est un peu un message qu'ils ont envoyé", conclut l'ancien pilote Mercedes.

 
Source: Motorsport.com