Attention, ces images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes !

Rodrigo Dantas pilotait un second karting de l'équipe de Felipe Massa et retenait Tuka Rocha, ancien pilote de World Series by Nissan et d'A1 Grand Prix, qui tentait de revenir sur Massa lui-même, alors en tête.

Cependant, après plusieurs contacts entre les deux hommes, Rocha a poussé Dantas dans un mur de pneus avant que les deux n'en viennent aux mains. Dantas a alors immobilisé Rocha au sol, frappant à plusieurs reprises son casque avant de tenter de l'étrangler.

Vidéo de l'incident :

Finalement, la sécurité a mis fin à cette bagarre qui a entraîné la disqualification de tous les karts des deux équipes impliquées, à savoir MDG Matrix et Sambaiba Centerbus Racing.

Les deux structures se sont battues pendant toute la course, d'une durée de près de 12 heures, et Massa a tenu à s'excuser par la suite. "De ce que j'ai vu, toute l'équipe aurait dû être disqualifiée", a-t-il déclaré au sujet d'échauffourées précédentes. "Mais ça n'a pas été le cas, et ce qui s'est passé ensuite était une guerre sur le circuit."

"Pour moi, c'est très triste et encore plus triste de voir mon équipe impliquée. Ce n'était pas ma décision, je pilotais le kart [de tête]. Mais je présente mes excuses à tout le monde pour ce qui s'est passé aujourd'hui, parce que je n'ai jamais vu quelque chose comme ça de toute ma carrière. La compétition est sur la piste, mais jamais de cette manière."

Barrichello hérite de la victoire

C'est finalement l'équipage Hero #71, de Rubens Barrichello, qui l'a emporté. Relégué à deux tours du duo de tête avant l'incident, la disqualification générale leur a permis de s'emparer du commandement et de le garder.

L'équipe était composée de Rubens Barrichello, Felipe Giaffone (organisateur de l'événement), Rafael Suzuki, Gary Carlton, Diego Nunes, Beto Cavaleiro, Porto Kiko, Arthur Leist, Rafael Martins, Dudu Barrichello et Joao Cunha.

"C'est une situation unique et incroyable de gagner les 500 Miles avec son fils", a expliqué l'ancien pilote F1. "Je l'aime tellement et toute notre équipe doit être félicitée pour le super travail qu'ils ont fait."

Dudu, le fils de Rubens, de conclure : "C'était une fin étrange, quelque chose que je n'ai jamais vraiment vu se produire en piste, mais je suis vraiment heureux de la victoire et d'être monté sur la première marche du podium avec mon père."

Source: Motorsport.com