De nouvelles questions pourront être posées aux candidats.

Ah le permis de conduire... Le précieux sésame souvent synonyme d'émancipation et de liberté pour les jeunes conducteurs. Depuis maintenant quelques années, l'examen a su s'adapter aux nouveaux enjeux économiques et écologiques. L'année 2018 ne dérogera pas à la règle, puisqu'à partir du 1er janvier, les candidats à l'épreuve du permis B et B1 seront questionnés sur un nouveau sujet précis : les notions élémentaires de premiers secours.

Lire aussi :

Ces questions viennent en complément du code de la route (préalablement passé par des candidats) qui, lors de sa dernière réforme, intègre des questions liées aux gestes de premiers secours. La mise en place d'une évaluation pratique et non théorique était déjà envisagée depuis un moment, mais son financement et le système de notation était assez compliqué à mettre en œuvre. Les autorités ont donc tranché, il s'agira, dans un premier temps, d'une simple question théorique qui sera posée par l'examinateur. Il n'y aura pas de gestes à effectuer sur un mannequin par exemple.

Lire aussi :

Ce sont cent questions qui seront fournies à l'examinateur. Deux thèmes principaux seront abordés. Le premier : le comportement face à un blessé. À titre d'exemple, comment doit-on agir face à un motard ayant chuté et n'étant plus en pleine possession de ses moyens ? Second thème : les bons réflexes à avoir lors d'un accident. L'examinateur pourra ainsi vérifier si le candidat connaît les différents numéros d'urgence. Une bonne réponse apportera un point supplémentaire sur la notation finale, au même titre que le point concernant la courtoisie au volant ou encore la conduite dites "écologique". Une mauvais réponse ne sera pas éliminatoire.