Parce que le rêve n'est pas interdit.

Dyson est le roi des aspirateurs, mais ce statut ne lui suffit plus. La firme britannique d'électroménager vise maintenant un nouveau marché, celui de l'automobile, et plus précisément de l'automobile électrique. James Dyson a confirmé cette année que le projet était bien réel, et qu'il mobilisait même une équipe de 400 personnes. Il a par ailleurs indiqué que deux milliards de livres seraient investis dans le cadre de cette aventure.

La présentation de la voiture Dyson est programmée pour l'année 2020. Personne ne sait à quoi ressemblera vraiment ce modèle. Cela étant, nos confrères d'Omniauto livrent leur interprétation avec ce rendu. Indéniablement séduisant, le résultat est sans doute un peu éloigné de ce que sera le modèle de série, dont on ne sait rien ou presque.

Sir James Dyson

Dyson a révélé aux journalistes d'Auto Express que sa première voiture ne serait ni une authentique sportive (ce qui condamne un peu ce rendu, à moins d'admettre qu'il s'agit plutôt d'un coupé chic), ni un véhicule low-cost. "Nous n'avons pas de prototype pour le moment, mais ce que nous préparons est assez radical, ce qui signifie que nous n'utiliserons pas un châssis existant", avait-il précisé. Chacun est libre d'imaginer le résultat final à partir de ces quelques éléments.

On ne sait pas grand chose non plus de son contenu technique, si ce n'est qu'elle devrait utiliser des batteries à l'état solide. Cette technologie, qui intéresse par ailleurs Toyota, devrait permettre de réaliser de gros progrès en matière d'autonomie.

Lire aussi :