Objectif : 70 unités par jour.

La Volkswagen Golf électrique n'a pas le succès des ses sœurs thermiques. Sa diffusion est extrêmement confidentielle, notamment en France où elle reste loin derrière une Renault Zoé par exemple. Cependant, le constructeur allemand en vend plus dans certains pays friands d'électriques comme la Norvège, qui absorbe trois e-Golf vendues sur quatre.

2017 Volkswagen e-Golf
2017 Volkswagen e-Golf

Lire aussi :

Cela suffit au bonheur de Volkswagen, qui vient d'annoncer fièrement qu'il augmenterait la production de son modèle à batteries. "Afin de répondre à la demande croissante pour la e-Golf, la capacité de production de la Transparent Factory (à Dresde, NDLR) doit être augmentée. À partir de mars 2018, la production passera progressivement de 35 à 70 véhicules par jour", lit-on en effet dans un communiqué fraîchement publié.

Ce regain de vitalité fait suite au récent restylage de la Golf électrique. À cette occasion, l'auto a été revue sur le plan technique notamment afin d'offrir des prestations disons correctes. Ainsi, son autonomie est passée de 190 km à 300 km, grâce à l'installation de batteries plus puissantes de 35,8 kWh. Son moteur a également gagné en puissance et offre désormais 136 chevaux. La e-Golf remise au goût du jour réalise le 0 à 100 km/h en 9,6 secondes et atteint une vitesse maximale de 150 km/h. En France, ses tarifs débutent à 39'560 euros (hors bonus).

Vous aimerez aussi :

 

2017 Volkswagen e-Golf