Des immatriculations en hausse de 5%.

En 2017, Citroën a immatriculé pus de 270'000 voitures en France, soit une hausse de 5% par rapport à l'année 2016, qui comptait pourtant deux jours ouvrés de plus. Dans le détail, les ventes de modèles particuliers progressent de 3,3 % (à comparer aux +4,7% de l'ensemble du marché VP en France), celles des véhicules utilitaires de 10,5%.

Intéressons-nous d'abord aux modèles particuliers, qui représentent l'essentiel des ventes (201'000 immatriculations). Sans surprise, la C3 domine plus que jamais les débats. Avec plus de 67'000 unités écoulées l'an passé, elle représente un tiers des ventes en 2017. Quant au C3 Aircross, lancé en Octobre, il est d'ores et déjà un protagoniste incontournable pour Citroën. Il est en effet le deuxième modèle particulier le plus vendu au dernier trimestre de l'année (8600 unités).

Avec près de 40'000 immatriculations, le C4 Picasso signe une performance honorable, à l'image de la C1 et de ses ventes en hausse de 8,4%.

Essai Citroën C3 Aircross (2018)
Next-gen Citroen C3

Poursuivons avec les utilitaires de la marque, écoulés à environ 69'000 exemplaires en 2017 (+10,5%). Là aussi, la C3 n'est pas étrangère à ce succès, puisque sa version commerciale a séduit environ 8600 clients. On apprend également que le Jumpy et le Jumper se portent bien (hausse de respectivement 38,2 et 12,7%). Quant au Berlingo, ses ventes ont progressé de 3,6%.

Pour rappel, le constructeur au double chevron a présenté trois grosses nouveautés en 2017 : le C5 Aircross, le C3 Aircross et le C4 Cactus restylé. Toujours en 2017, il a cessé de produire la C5 et donc enterré la suspension hydraulique.

Lire aussi :