DS appartient maintenant à DS Automobiles !

En 2017, Citroën a définitivement dit adieu à la suspension hydraulique en cessant de produire la C5. Beaucoup de cœurs chevronnés s'en sont émus, et maintenant s'inquiètent, se demandent si la marque est toujours aussi attachée à la notion de confort. Cette petite vidéo est donc là pour les rassurer... enfin, plus ou moins.

Vente conservatoire Citroën

Commençons par le positif : nous avons sous les yeux une vidéo de belle facture consacrée au confort Citroën et à son histoire, histoire qui débute ici en 1931 avec la C4 et son moteur flottant. Suivent ensuite la 15/6H, premier modèle équipé de la suspension hydraulique (uniquement à l'arrière), et la CX, qui héritait de la DIRAVI de la SM. La séquence se poursuit avec le concept Activa de 1988 (concept doté de suspensions hydropneumatiques gérées électroniquement) puis se termine avec la C4 Cactus restylée, qui a l'honneur d'inaugurer les amortisseurs à butée hydrauliques.

Vous aimerez aussi :

Venons-en maintenant au hic, à ce qui pourrait provoquer la colère des Citroënistes de tout bord : ni la DS ni la SM ne figurent dans cette vidéo. Pourtant, ces deux reines de la route ont étrenné nombre d'innovations dédiées au confort. Bref, la raison de leur absence n'est pas historique...

En fait, cela illustre simplement la nouvelle stratégie de PSA, qui attache désormais l'image de la DS à celle de DS Automobiles, et plus à celle de Citroën. Il semblerait que le même funeste destin soit réservé à la SM. Notons pour finir que tout cela n'est pas bien clair, même pour PSA, puisque ces mêmes DS et SM ont maintenant droit de cité sur le site du musée virtuel Citroën, ce qui n'était pas le cas il y a quelques mois encore !