La Norvège est un des pays leaders de la transition électrique.

En Europe, la Norvège est le royaume des véhicules dits propres. Cela vient une nouvelle fois d’être confirmé; plus d’une voiture neuve sur deux vendues en Norvège en 2017 est électrifiée. Le terme "électrifié" englobe les véhicules hybrides ainsi que les véhicules 100 % électriques. Les véhicules à hydrogène ne représentent quant à eux qu’une faible portion du parc automobile norvégien.

Lire aussi:

En 2017, 20,9 % des véhicules vendus en Norvège sont 100 % électriques. Les véhicules hybrides ont plus de popularité auprès des clients norvégiens puisqu’ils représentent 31,3 % des immatriculations en 2017. À titre de comparaison, en 2016, les véhicules électriques et hybrides ne représentaient respectivement que 15,7 % et 24,5 % des immatriculations.

Les véhicules électrifiés font donc une belle percée dans ce pays nordique très soucieux de l’environnement (mais premier producteur de pétrole en Europe). Pour expliquer un tel engouement, il faut rappeler que les véhicules "propres" ont d’énormes avantages. Ils sont beaucoup moins taxés que les véhicules thermiques et deviennent donc très compétitifs.

Les Norvégiens propriétaires d’un véhicule électrifié ont également des avantages en nature. Ils peuvent par exemple emprunter la voie de bus, profiter de la gratuité des parkings publics et des péages urbains.

De plus, le gouvernement norvégien souhaiterait qu’en 2025, aucune voiture thermique neuve ne soit vendue par les concessionnaires automobiles.

Lire aussi: