Les équipes d'Elon Musk ont encore du pain sur la planche.

La Tesla Model 3 est la première voiture grand public du constructeur californien. Jusque-là, Tesla ne commercialisait que les Model S et les Model X, dont le prix est beaucoup plus élevé que la Model 3. Tout allait bien dans les chaînes de montage de l’usine de Fremont, mais depuis le lancement de la nouvelle-née, les choses se compliquent…

Nous avons essayé la Model 3:

Le constructeur de véhicules électriques est victime de son succès, il ne parvient plus à suivre la cadence et à honorer les délais de livraison. On rappelle que le carnet de commandes pour la Tesla Model 3 est plein, bien que des milliers de clients aient annulé leur commande (plus de 63'000 à l’heure actuelle).

Tesla vient une nouvelle fois d’annoncer que son objectif de produire 5000 Model 3 par semaine est reporté. En effet, le constructeur n’arrive toujours pas à hausser la cadence et table désormais sur la fin du premier trimestre 2018 pour produire 2500 Model 3 par semaine.

Initialement, Tesla projetait de produire 5000 Model 3 par semaine à la fin de l’année 2017. Cet objectif a été reporté une première fois à mars 2018, et vient donc une nouvelle fois d’être repoussé à juin 2018. Le constructeur américain affirme tout de même avoir fait de grands progrès et que 1550 Model 3 ont été livrées à leur propriétaire au cours du dernier trimestre 2017.

Cette nouvelle annonce est inquiétante, d’autant plus que Tesla prévoit d’enchaîner les nouveautés comme le Tesla Semi, le pick-up, le Model Y, sans oublier la Tesla Roadster qui a fait saliver le monde automobile. Si Tesla ne résout toujours pas ses problèmes liés aux chaînes de montage, le constructeur sera contraint de retarder aussi ses autres et ambitieux projets.

Lire aussi:

 
Source: Reuters