Ça commence très bien pour Peugeot !

Les buggys français, très discrets samedi mais bénéficiant de bonnes positions de départ pour cette deuxième journée, se sont installés aux avant-postes dès le premier pointage (WP1). Mais Carlos Sainz, qui s'était montré le plus rapide à ce stade, a subitement perdu 8'15 dès le waypoint suivant.

D'abord troisième derrière l'Espagnol et Sébastien Loeb au WP1, Stéphane Peterhansel a pris le pouvoir dès le WP2, puis l'autre ancien motard de Peugeot a donné du fil à retordre au vainqueur des deux dernières éditions du Dakar avec le constructeur sochalien. Après avoir pris le dessus sur Loeb à hauteur du WP3 pour se placer à 2'10 de "Peter", Cyril Despres a en effet réduit l'écart à 30 secondes au WP4 puis s'est emparé de la tête pour sept petites secondes au dernier intermédiaire et il s'est s'imposé avec 48 secondes d'avance.

Lire aussi:

Derrière Loeb qui parachève un triplé Peugeot à 3'08 du vainqueur, Giniel de Villiers termine quatrième sur sa Toyota et Orlando Terranova conclut un parcours régulier à la cinquième place du jour sur sa Mini. Viennent ensuite Sainz, à 13'09 de Despres, Mikko Hirvonen sur son buggy X-Raid et Nasser Al-Attiyah, qui perd donc la tête du classement général au profit de Despres.

Handicapé par sa position d'ouvreur suite à sa victoire de la veille, le Qatari de Toyota occupait la huitième place à 5'38 du leader au deuxième waypoint. Puis son copilote Matthieu Baumel a connu un souci de santé, et il a subitement perdu plus de quatre minutes pour se retrouver 11e à 9'28 au pointage suivant. Il a été le premier à terminer l'étape mais finalement à 14'51 du scratch et se retrouve cinquième du général derrière Despres, Peterhansel à 27", De Villiers et Loeb.

Des buggys X-Raid malmenés

Après avoir été le plus rapide des trois pilotes Hilux officiels une bonne partie de l'étape, Bernhard ten Brinke perd finalement près de 20 minutes et se classe aux portes du top 10 de ce dimanche derrière Martin Prokop, sur son pick-up Ford, et Ronan Chabot sur Toyota.

Le Dakar 2018 a fait sa première victime parmi les concurrents de pointe en la personne de Bryce Menzies. L'Américain, de retour à la compétition après une blessure, avait réalisé le quatrième chrono samedi mais il s'est crashé dès le sixième kilomètre de cette deuxième spéciale. Son copilote Peter Mortensen et lui sont sortis indemnes de l'accident, mais leur buggy a été sérieusement endommagé et ils ont logiquement repris aussitôt la direction du bivouac.

Et les malheurs des nouveaux buggys de l'équipe allemande représentant Mini n'étaient pas terminés puisque Yazeed Al-Rahji s'est accroché – en début de parcours lui aussi – avec la Mini, justement, de Boris Garafulic, les conséquences étant identiques pour les deux concurrents. Sur une autre Mini, Nani Roma a connu une journée "galère" et lâche plus de 22 minutes au terme de celle-ci. Troisième de la première spéciale, le local Nicholas Fuchs termine à plus d'une heure sur son Borgward. Lucio Álvarez, septième samedi, a effectué un tonneau éliminatoire avec sa Toyota privée.

Ce sont 295 kilomètres chronométrés (sur un total de 502 entre Pisco et San Juan de Marcona) qu'affrontera lundi tout ce beau monde, qui s'élancera cette fois derrière les concurrents moto.

Classement général

 

Pilote

Copilote

Voiture

Temps

& écarts

1

 Cyril Despres

 David Castera

Peugeot 3h21'18"
2

 Stéphane Peterhansel

 Jean-Paul Cottret

Peugeot 27"
3

 Giniel de Villiers

 Dirk von Zitzewitz

Toyota 5"44"
4

 Sébastien Loeb

 Daniel Elena

Peugeot 6"09"
5

 Nasser Al-Attiyah

 Matthieu Baumel

Toyota 12'15"
6

 Orlando Terranova

 Bernardo Graue

Mini 12'50"

 Mikko Hirvonen

 Andreas Schulz

X-Raid  12'50"
8

 Carlos Sainz

 Lucas Cruz

Peugeot 13'12"

 Martin Prokop

 Jan Tomanek

Ford  14'32"
10

 Bernhard ten Brinke

 Michel Périn

Toyota 17'43"

 

Source: Motorsport.com