Peterhansel compte plus de 3 minutes d'avance sur Despres avant la 4ème étape.

Après avoir perdu près d'un quart d'heure sur Cyril Despres dimanche en raison de sa position d'ouvreur et après que son copilote, Mathieu Baumel, a été pris de nausées avec les nombreuses montées et descentes de dunes, Nasser Al-Attiyah n'a pas fait de détail pour s'imposer sur les 296 kilomètres chronométrés de la troisième journée reliant Pisco à San Juan de Marcona. À l'instar de Sam Sunderland en moto, le Qatari a signé sa seconde victoire d'étape, après celle dans la courte spéciale d'ouverture de samedi, pour revenir à la troisième place du classement général.

Huitième à s'élancer sur le parcours, le double vainqueur du Dakar s'est porté en tête dès le WP2 et n'a cessé de creuser l'écart pour compter 4'05 d'avance à l'arrivée sur Stéphane Peterhansel, nouveau leader provisoire aux dépens de Despres qu'il devance de 3'11, Al-Attiyah pointant à 7'43.

Lire aussi:

Parti en deuxième position conformément à sa position de la veille, "Peter" s'en est incontestablement le mieux sorti parmi les pilotes Peugeot, le quatuor suivant Al-Attiyah au classement avec Carlos Sainz à 5'47, Despres à 7'43 et Sébastien Loeb à 8'34. Parmi eux, l'Espagnol bénéficiait de la meilleure position de départ (la sixième, alors que ses équipiers s'élançaient des trois premières places) mais s'il s'est porté en tête au WP1, il a rapidement cédé face à Al-Attiyah et Peterhansel qu'il a brièvement repassé aux environs de la mi-parcours.

Despres et Loeb ont quant à eux pas mal souffert dans un premier temps, luttant aux alentours de la dixième place, avant de remonter vers le haut de la hiérarchie.

Roma en tonneau, problème pour Hirvonen

Encore intercalé à l'avant-dernier intermédiaire au milieu des Peugeot, entre "Peter" et Despres, Nani Roma et sa Mini ont d'abord reculé à la septième place, entourés des deux autres Toyota officielles aux mains de Giniel de Villiers et Bernhard Ten Brinke, avant de partir en tonneau à moins d'un kilomètre de l'arrivée. L'Espagnol et a pu repartir pour se classer 15e à 26 minutes, sauvant la dixième place du classement général, son copilote et lui étant aussitôt examinés par l'équipe médicale.

Le toujours régulier Martin Prokop (Ford), Jakub Przygonski (Mini) et Lucio Álvarez (Toyota) complètent le top 10 de la spéciale.

À noter que la galère des nouveaux buggys Mini X-Raid s'est poursuivie. Après les déboires de Bryce Menzies et Yazeed Al-Rahji la veille, Mikko Hirvonen, qui occupait la septième place du général, s'est en effet longuement arrêté après le WP5 en raison d'un souci technique. Orlando Terranova, bon cinquième dimanche sur sa Mini, a pour sa part perdu près d'une demi-heure.

Voir aussi : La galerie photo du Dakar 2018

La quatrième étape de mardi, constituée d'une boucle autour de San Juan de Marcona, comprendra la plus longue spéciale du rallye à ce stade avec ses 330 kilomètres pour 114 de liaison.

Classement général

 

Pilote

Copilote

Voiture

Temps

& écarts

1

 Stéphane Peterhansel

 Jean-Paul Cottret

Peugeot 6h34'58 
2

 Cyril Despres

 David Castera

Peugeot 3'11
3

 Nasser Al-Attiyah

 Matthieu Baumel

Toyota 7'43
4

 Sébastien Loeb

 Daniel Elena

Peugeot 10'11
5

 Giniel de Villiers

 Dirk von Zitzewitz

Toyota 11'23

 Carlos Sainz

 Lucas Cruz

Peugeot 14'47 

 Bernhard ten Brinke

 Michel Périn

Toyota  31'18 
8

 Orlando Terranova

 Bernardo Graue

Mini 35'19
9

 Martin Prokop

 Jan Tomanek

Ford  38'56
10

 Nani Roma

 Alex Haro Bravo

Mini 42'56

 

 

Source: Motorsport.com