Les ventes augmentent de 13%.

Avec 30'921 unités écoulées, les ventes de voitures électriques en France ont augmenté de 13% l'année dernière. Les voitures particulières représentent la majorité des immatriculations (24'910 unités, +14% par rapport à 2016), loin devant les utilitaires (6011 unités, +8%).

Observons d'abord le marché de la voiture électrique particulière, marché sur lequel une certaine Zoé règne sans partage. Au total, Renault en a vendu 15'245 unités l'année dernière, soit une hausse de 34%. Loin, très loin derrière, on trouve la Nissan Leaf (remplacée en fin d'année) et ses 2381 immatriculations (-38%). Le podium est complété par la BMW i3  (restylée en fin d'année) et ses 1954 unités (+45%). Cela étant, il faut préciser que plus de la moitié des i3 vendues l'année dernière (1073 très exactement) étaient équipées d'un prolongateur d'autonomie thermique.

Au total, les modèles électriques ont représenté 1,47% des immatriculations comptabilisées sur le marché français du véhicule particulier. Leur croissance a s'est un peu essouffléE par rapport à 2016 et 2015.

Lire aussi :

Renault Zoe edition one
2018 Nissan Leaf screenshot from walkaround video
BMW i3 S

Le marché de l'utilitaire électrique est également dominé par Renault, qui place deux de ses modèles au sommet du classement. La première place revient au Kangoo Z.E. (2546 unités, +7%), la seconde à la Zoé Société (675 unités, +67%). Vient ensuite le Peugeot Partner Electric, vendu à 660 exemplaires (+50%).

Terminons ce tour d'horizon en évoquant brièvement le cas des hybrides rechargeables, dont les ventes ont augmenté de 67% en France (10'803 immatriculations). Le Mercedes GLC 350 e domine les débats (2112 unités), devant la Golf GTE et la BMW 225 Xe Active Tourer (respectivement 871 et 763 unités).

Source : Avere

Vous aimerez aussi :