Celui-ci sera réservé aux marchés de la zone Asie-Pacifique.

Après une longue campagne de teasers, Ford vient de lever le voile sur le nouveau Ford Ranger Raptor, le pick-up phare de la marque à l'ovale bleu. Dévoilé à l'occasion du Salon de Bangkok, en Thaïlande, là où il sera produit, le nouveau Ranger Raptor sera exclusivement réservé aux marchés de la zone Asie-Pacifique. Celui-ci ne sera donc pas commercialisé en Amérique et encore moins en Europe. C'est d'autant plus dommage que le Ranger est disponible sur le Vieux Continent et s'impose comme l'une des références si ce n'est la référence de sa catégorie.

2019 Ford Ranger Raptor
2019 Ford Ranger Raptor
2019 Ford Ranger Raptor
2019 Ford Ranger Raptor
2019 Ford Ranger Raptor

Essentiellement développé pour l'Asie du Sud-Est et pour l'Australie, le Ford Ranger Raptor a été conçu grâce à un travail entre les divisions australienne et américaine de la marque. Néanmoins, il a fallu s'adapter au marché, c'est pourquoi Ford ne propose pas de gros moteurs V6 ou V8, mais un petit quatre cylindres 2,0 litres turbo diesel développant 210 chevaux et 500 Nm de couple. Le moteur est indexé à une boîte automatique à dix rapports permettant de distribuer la puissance aux quatre roues motrices.

Lire aussi :

Techniquement, les ingénieurs ont également revu quelques éléments, notamment la suspension avec des pièces développés par Fox (une société spécialisée dans le développement de suspensions) au niveau du train avant. Le train arrière se dote bien évidemment d'une traverse déformable avec ressorts hélicoïdaux. Le Raptor s'équipe de pneumatiques BF Goodrich All Terrain spécifiquement développés pour la voiture et de freins de 332 millimètres de diamètre. Ford annonce une garde au sol de 28,3 centimètres et un angle d’attaque de 32,5°.

Source : Ford

Ford Ranger Raptor (2018)