Visiblement, le Levante ne rencontre pas tout à fait le succès escompté. La Fédération italienne des ouvriers métallurgistes (Fiom) révèle en effet que le groupe Fiat Chrysler Automobiles va réduire la cadence de production du SUV au Trident, fabriqué dans l'usine italienne de Mirafiori. 

Le temps de travail des employés du site (qui produit également l'Alfa Romeo MiTo) sera réduit de 59% jusqu'en juillet, "soit l’équivalent de la perte de 2080 emplois" précise Reuters. Le groupe italien compte utiliser des contrats dits de solidarité. Le principe en est simple : les salariés acceptent du temps de travail et, en contrepartie, FCA maintient leurs emplois. Pour rappel, la production du Levante a déjà été suspendue quelques jours l'année dernière. 

Maserati Levante versus horse

Maserati traverse globalement une période difficile. Le constructeur italien a aussi interrompu provisoirement la production des GranTurismo, GranCabrio, Quattroporte et Ghibli fin 2017 / début 2018. 

Le groupe Fiat Chrysler Automobile a un peu tendance à oublier certaines de ses marques quelques années... Aujourd'hui, Lancia et donc Maserati en font les frais. Le lancement du puissant Levante GTS ne devrait pas fondamentalement changer la donne pour Maserati. En revanche, la nouvelle GranTurismo attendue à l'horizon 2020 marquera peut-être le début d'une nouvelle ère plus prospère. La marque italienne s'apprête par ailleurs à investir le segment des voitures vertes, avec probablement un Levante hybride en 2019 puis une voiture totalement électrique en 2020.

Source : Reuters

Lire aussi :