La tendance se poursuit.

Nous l'évoquions en début de mois : le taux de mortalité lié aux accidents de la route était en baisse pour l'ensemble de l'année 2017. La tendance se poursuit pour le mois de janvier 2018, et les mauvaises langues diront que cela se passe sans baisse de la limitation de vitesse maximale autorisée...

À l'heure où l'État lance sa campagne "Rouler moins vite, c'est sauver plus de vies", les statistiques n'ont visiblement pas attendu la mesure phare du gouvernement Philippe pour suivre la tendance.

Les chiffres communiqués par l'ONISR pour janvier 2018 sont à nouveau en amélioration. 235 personnes sont décédées sur les routes en métropole, ce qui signifie une baisse de 7,8% en comparaison à janvier 2017.

Accidents de la route

Et les autres chiffres vont dans le même sens : -5,9% concernant le nombre d'accidents corporels (4161), -6% pour le nombre de victimes (5335) et -1,6% pour le nombre de blessés (1779). Afin d'être complet, 16 personnes ont perdu la vie en Outre-Mer, ce qui représente 7 décès de moins qu'il y a douze mois, tandis que le nombre d'accidents est stable (220).

Soyons honnête : il n'est pas impossible que la mesure des 80 km/h aide encore à améliorer ces statistiques. Mais comme celles-ci sont déjà positives et que d'autres chiffres ont été allègrement réinterprétés ces derniers mois par les principaux acteurs de cette décision, on se demande déjà comment pourraient nous être vendus par le gouvernement des chiffres positifs, à l'avenir...

Lire aussi: