Les annonces du genre commencent à s'additionner...

Selon les sources du très sérieux Financial Times, le groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA) prévoit de stopper les motorisations diesel pour les véhicules particuliers d'ici 2022. C'est le 1er juin prochain que la nouvelle devrait être rendue publique, lorsque le groupe annoncera officiellement l'ensemble de son programme 2018-2022. Et cette période constituerait donc la dernière du diesel au sein du groupe italo-américain.

La nouvelle est marquante, mais n'est guère très étonnante à l'heure où le monde entier se prépare au déclin grandissant du gazole. Comme nous vous le révélions déjà cette semaine, la France compte également organiser l'accompagnement de l'industrie automobile afin qu'elle ne subisse pas la fin du diesel et qu'elle se dirige au plus vite vers l'avenir, aujourd'hui symbolisé par l'hybride et le tout-électrique.

Sergio Marchionne,, Ferrari President and CEO of Fiat Chrysler Automobiles

Les ventes de véhicules à motorisation diesel sont en chute libre en France, et plus globalement en Europe où le diesel concerne désormais moins de la moitié des achats. La prise de conscience du problème écologique à l'échelle planétaire et les conséquences économiques du dieselgate sont évidemment passées par là.

Étonnamment, le carburant connaît un dernier sursaut chez le constructeur Fiat, qui a vu ses ventes de diesel augmenter légèrement l'an dernier. Mais cela ne devrait absolument rien changer à la tendance générale, et encore moins aux décisions prises par les marques. Pour rappel, Toyota et Porsche ont d'ores et déjà annoncé que de nouveaux blocs diesel ne seraient plus développés, ce qui mettra donc inévitablement fin à ce type de motorisation chez eux durant les prochaines années.

Lire aussi :