Avec une motorisation hybride et une variante sept places.

Plus d'un an après ses débuts aux États-Unis, la nouvelle génération de Honda CR-V débarque sur le Vieux Continent. Elle sera officiellement présentée à l'occasion du salon de Genève, à partir du 6 mars prochain. 

Sur le plan esthétique, le nouveau CR-V conserve les grandes lignes de son prédécesseur, même s'il y a bien des changements à noter. Par exemple, la calandre reçoit deux bandes chromées entre lesquelles trône le logo de la marque. La bande supérieure, plus fine, se prolonge dans les projecteurs, procurant ainsi un regard plus agressif au SUV nippon. Le profil semble moins orignal (notamment au niveau de la découpe arrière des vitres latérales) mais également plus viril.

Honda CR-V 2018
Honda CR-V 2018

Plus volumineux, les feux arrière disposent désormais d'une base verticale. La barre chromée qui les relie est fixée sur une malle redessinée. À l'intérieur, la nouvelle planche de bord accueille un écran tactile de 7 pouces. Honda affirme que l'habitabilité progresse grâce à une largeur de caisse et un empattement plus importants. Il faut également noter qu'une version sept places sera proposée, une première sur le CR-V.

Le nouveau CR-V bénéficiera de la motorisation hybride i-MMD combinant un essence 2,0 litres i-VTEC à cycle Atkinson à deux moteurs électriques. Elle sera associée à un système de transmission ne comportant qu'un rapport. L'offre sera complétée par un essence 1,5 litre VTEC turbo en boîte manuelle 6 ou transmission CVT. Dans les deux cas, les données chiffrées n'ont pas été communiquées à ce jour (puissance, performances, consommations, etc). Une transmission intégrale sera disponible en option sur les deux variantes.

Le CR-V 1,5 litre VTEC turbo arrivera en concession à l'automne 2018. Les premiers modèles hybrides seront eux livrés début 2019.

Lire aussi :

 

Galerie: Honda CR-V 2018