Comme le Peugeot Rifter, le Berlingo fait sa première sortie au Salon de Genève.

Citroën a choisi de faire évoluer le segment des ludospaces. S'adressant toujours à une clientèle familiale et senior, il suit la tendance actuelle qui est aux véhicules baroudeurs. C'est le look qui évolue surtout au premier regard, avec l'adoption des derniers codes esthétiques de la marque aux Chevrons, à base de feux à double étage façon C3 et C4 Cactus, une calandre qui prend toute la largeur intégrant les feux supérieurs, un bouclier avant renforcé, et les fameuses protections Airbump sur le bas des portières. L'aspect modernisé passe aussi par ces surfaces vitrées latérales biseautées.

2018 Citroen Berlingo
2018 Citroen Berlingo

Il adopte également une toute nouvelle plateforme, EMP2, qui se traduit par un porte-à-faux avant plus court, un capot plus haut et un pare-brise avancé. Ce Berlingo sera proposé en deux tailles différentes, M et XL de 4,40 mètres (deux centimètres de plus que la génération précédente) et 4,75 mètres, chacune étant proposée en cinq et sept places. Et ce nouveau Berlingo cède également à la personnalisation avec pas moins de huit teintes de carrosserie, des packs de couleurs pour les Airbumps ou encore une version XTR encore plus typée baroudeur.

À l'intérieur, le nouveau Berlingo millésime 2018 fait sa révolution, évoluant vers le look du Cactus. Dépouillée de boutons, la planche de bord fait la part belle au nouvel écran tactile de huit pouces apportant évidemment toutes les récentes technologies d'info-divertissement, avec connexion Android Auto et Apple CarPlay, la navigation 3D... Outre les nombreux rangements dissimulés dans tout l'habitacle (jusqu'à 186 litres avec 28 rangements), il y a ces 3 sièges individuels à l'arrière escamotables et qui libèrent un plancher plat. Le volume de coffre a augmenté de 100 litres par rapport à la version précédente pour atteindre 775 litres (M) et 1050 litres (XL).

Lire aussi :

Disponible en essence et en diesel, le nouveau Berlingo offre des motorisations de 75 à 130 chevaux. En essence, il peut compter sur le bloc 1,2 litres PureTech de 110 chevaux associé à une BVM6, ou de 130 chevaux avec une boîte de vitesses EAT8 automatique. En diesel, c'est le 1,5 litre BlueHDi qui est décliné en 75 chevaux BVM, 100 chevaux BVM et 130 chevaux BVM6 ou EAT8.

À noter que cette nouvelle génération de Berlingo fait la part belle aux nouvelles technologies de conduite : affichage tête haute couleur, alerte active au franchissement de ligne, reconnaissance des panneaux et recommandation des vitesses, régulateur de vitesse adaptatif, freinage d'urgence, surveillance d'angle mort ou encore la caméra de recul panoramique 180°. Le nouveau Citroën Berlingo sera commercialisé dès le second semestre 2018.

Galerie: 2018 Citroen Berlingo