Le petit SUV coréen est l'un des premiers à passer au 100% électrique.

Hyundai passe à l'offensive et présente un tout nouveau véhicule électrique: le Kona Electric. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un Kona retravaillé pour proposer deux motorisations électriques. Il s'agit du tout premier crossover urbain 100% électrique. La première version repose sur une batterie lithium-ion de 39,2 kWh affichant une autonomie maximale de 300 kilomètres selon le nouveau cycle WLTP. Cette batterie est associée à un moteur développant la bagatelle de 135 chevaux, même si cela n'a pas vraiment d'importance, cette version permet de passer de 0 à 100 km/h en 9,3 secondes et d'atteindre 167 km/h en vitesse de pointe.

2019 Hyundai Kona Electric
2019 Hyundai Kona Electric

La seconde version "Long Range" est plus intéressante, mais sera sans doute un peu plus chère. Elle embarque une batterie de 64 kWh et offre une autonomie de 470 kilomètres selon le cycle WLTP. Couplée à un moteur de 204 chevaux, cette version se permet de passer de 0 à 100 km/h en 7,6 secondes et d'atteindre 167 km/h. Le constructeur asiatique annonce qu'il faut attendre 54 minutes pour récupérer 80% d'autonomie. Pour cela, il est impératif de se brancher sur une borne rapide. Dans le cas contraire (prise AC), la recharge de la batterie réclame pas moins de 6h10 pour la batterie de 39,2 kWh, et 9h40 pour la batterie de 64 kWh.

Lire aussi :

Le Hyundai Kona Electric est particulièrement connecté et technologique puisqu'il dispose de l'arrêt automatique d'urgence, de l'aide au maintien de file, du régulateur de vitesse adaptatif, du système de détection de la fatigue du conducteur, de la reconnaissance des panneaux de limitation de vitesse, etc. Lors de son lancement, il sera proposé en sept couleurs extérieures et deux couleurs spécifiques pour le toit. Le Hyundai Kona Electric débutera sa commercialisation dès cette année.

Hyundai Kona Electric